Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2023-11-20 18:01:52

 

 

M. Trujillo a indiqué que les débats de la réunion porteraient sur la professionnalisation des enseignants et leur rôle dans la société de la connaissance. La professionnalisation des enseignants et leur rôle dans la société de la connaissance. Photo : Luis Jiménez Echevarría

La Havane, 20 nov (RHC) La ministre cubaine de l'Education, Naima Trujillo, a déclaré lundi qu'il n'est pas possible d'imaginer un modèle de développement alternatif, durable et inclusif sans mobiliser le potentiel humain et les capacités scientifiques et technologiques promues par l'éducation.

Lors de l'ouverture du troisième Congrès international de l'enseignement secondaire de base au Palais des congrès de La Havane, Mme Trujillo a déclaré aux 250 délégués, dont des enseignants et des chercheurs, que les éducateurs cubains sont confrontés à l'un des défis les plus décisifs et universels du monde contemporain, à savoir l'éducation des personnes et la coordination des intérêts.

"Ce secteur doit promouvoir l'unité, la solidarité et la coopération", a insisté Trujillo lors du conclave, auquel participait Jorge Luis Perdomo Di-Lella, vice-premier ministre de la République.

La ministre de l'Éducation a commenté que l'événement abordera des questions spécifiques à l'enseignement secondaire de base, telles que l'éducation inclusive, équitable et de qualité dans la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable et la formation des adolescents à partir d'un programme flexible, pertinent, participatif et complet.

Elle a souligné que l'événement, qui se terminera le 23 novembre, axera ses débats sur la professionnalisation des enseignants et leur rôle dans la société de la connaissance.

"Il y aura un dialogue sur l'éducation sexuelle complète, l'utilisation de la technologie dans le processus d'apprentissage et la triade école-famille-communauté dans la construction d'une culture de la paix", a-t-elle déclaré.

Image d'illustration tirée de RHC

Tous ces sujets nous permettront de faire face aux circonstances actuelles, telles que les conséquences de la pandémie de VIH/SIDA, la crise mondiale, le changement climatique, les guerres, le travail des enfants et les inégalités entre les nations.

Elle a ajouté qu'un autre fléau, l'analphabétisme, n'a pas encore été résolu dans de nombreuses régions de la planète, mais que Cuba contribue à l'éradiquer grâce à sa vocation de solidarité et d'humanisme.

"La plus grande des Antilles, malgré la complexité de la situation mondiale, donne la priorité à l'éducation, qui est considérée comme un droit pour tous et que l'État garantit de manière abordable et gratuite depuis la petite enfance jusqu'aux études supérieures", a déclaré la ministre.

Elle a noté que cette priorité est soutenue par la politique de protection des enfants, des adolescents et des jeunes de cette année, qui aborde les situations de vulnérabilité qui compromettent le développement de ces groupes d'âge.

Le IIIe Congrès international de l'enseignement secondaire de base est dédié au 235e anniversaire de la naissance de Félix Varela, l'un des pères fondateurs de la pensée et de la nation cubaines, au centenaire de José Ramón Fernández, ministre de l'Éducation entre 1972 et 1990, et au commandant en chef Fidel Castro (1926-2016), qui a promu la campagne d'alphabétisation à Cuba au début de la Révolution. (Source : ACN)

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/339914-ministre-cubaine-le-developpement-nest-pas-possible-sans-education

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :