Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2023-11-06 09:08:33


 

 

Par Roberto Morejón

Bien qu'Israël soit un État militarisé et l'un des principaux fabricants d'armes au monde, les fournitures qui lui sont rapidement envoyées par les États-Unis contribuent à soutenir le bombardement génocidaire de Gaza.

  La puissance nordique respecte à la lettre un accord signé avec Israël en 2016 pour lui fournir une aide militaire de 3,8 milliards de dollars par an, selon le secrétaire d'État américain Anthony Blinken.

  Insatisfaite de ces fournitures, l'administration du président Joseph Biden s'est empressée d'envoyer davantage d'équipements militaires et de munitions à son principal allié au Moyen-Orient dès le 8 octobre.

  Le Pentagone n'a pas caché son urgence et a annoncé un examen accéléré de ses stocks afin de déterminer s'il pouvait fournir davantage de matériel à l'État hébreu.

  Le prétexte invoqué était l'incursion armée du groupe islamiste Hamas en Israël, mais quelques semaines plus tard, alors que le régime sioniste mitraillait brutalement Gaza, rien n'indiquait que les livraisons allaient diminuer.

  En outre, les États-Unis ont rapproché leur force navale et leur aviation de la Méditerranée afin de montrer leur soutien à Tel-Aviv et de l'appuyer si nécessaire dans son mitraillage quotidien de Gaza, où plus de 9 000 civils ont déjà été tués.

  Les locataires de la Maison Blanche s'inquiètent de la situation ainsi créée car ils fournissent également à l'Ukraine des équipements militaires, de sorte qu'une opération simultanée nécessiterait des fonds supplémentaires, en concertation avec le Congrès.

  L'approvisionnement fébrile d'Israël intervient à un moment où rien n'indique que le destinataire réduira sa production militaire.

  Les dépenses militaires d'Israël en 2022 ont dépassé 23 milliards de dollars, selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

  Bien plus élevées que celles de ses voisins, ces dépenses considérables sont effectuées dans un pays dont la population est limitée à un peu plus de 9 millions d'habitants, ce qui explique qu'il se classe 15e dans la liste des États pour cet indicateur.

  Les dépenses militaires représentent 4,51 % de son produit intérieur brut, ce qui est également le plus élevé de la région.

  Pour ces raisons, la communauté internationale assiste aujourd'hui avec stupéfaction aux massacres perpétrés chaque jour par Israël à Gaza, soutenus par une industrie de guerre indigène, mais abondamment financée par Washington.

source : https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/338592-linarretable-fournisseur-darmes-a-israel-met-le-pied-sur-laccelerateur

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :