Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ven 27/10/2023 - 20:27
El Aayoune occupée, 27 oct 2023 (SPS) Les prisonniers civils sahraouis du groupe Gdeim Izik, incarcérés dans différentes geôles marocaines, poursuivent leur grève de la faim, en solidarité avec le prisonnier civil sahraoui, Hassan Mohamed Radi Dah qui est en grève de la faim ouverte.

La grève entamée, jeudi, par les prisonniers civils sahraouis et qui durera 48 heures, en solidarité avec leur codétenu, Radi Dah, intervient en vue de dénoncer le mauvais traitement infligé au détenu, le ciblage à l'intérieur de la prison centrale Kenitra, ainsi que la politique de discrimination raciale empruntée par la délégation générale de l'administration pénitentiaire.

Pour la Ligue, les pratiques auxquelles la délégation se livre visent à effacer l'identité sahraouie et la qualité politique en raison de laquelle les prisonniers sahraouis ont été arrêtés de façon arbitraire, en vue de se dérober de ses responsabilités juridiques et morales.

Dans le même contexte, l'administration de la prison centrale Kenitra, avait refusé mercredi d'accuser réception de préavis de grève signés par les prisonniers civils sahraouis du groupe Gdeim Izik et expliquant les motifs de la grève de la faim et qui font mention de l'identité sahraouie et de la qualité politique de chaque détenu, ce qui les a amenés à recourir aux boîtes de doléances et aux correspondances se trouvant à l'intérieur des prisons.(SPS)

source : https://www.spsrasd.info/fr/2023/10/27/900.html

Tag(s) : #RASD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :