Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La résolution politique (10e Congrès) du Parti communiste du Pakistan
10/13/23 10:40 AM
10ème RÉSOLUTION POLITIQUE DU PARTI COMMUNISTE DU PAKISTAN

"ÉMANCIPATION DE L'IMPÉRIALISME, DE LA STRATOCRATIE ET DU FÉODALISME

ÉTABLIR UNE SOCIÉTÉ LAÏQUE ET SOCIALISTE".

Le 10e congrès du parti communiste du Pakistan s'est tenu avec succès à Islamabad, la capitale du Pakistan. Le premier congrès du parti s'est tenu à Calcutta, en Inde, en mars 1948. Par la suite, le deuxième congrès s'est tenu à Karachi, dans le Sind, en décembre 1975, et a été désigné comme le congrès de 1976. Le premier congrès a été convoqué dans l'atmosphère ouverte et libre de l'Inde indépendante, c'est pourquoi il n'a pas été tenu confidentiel. Après la création du Pakistan, le parti a dû faire face à une série de défis. Le congrès de 1976 s'est déroulé sous une "dictature démocratique élue", ce qui a rendu sa confidentialité nécessaire. Le troisième congrès du parti s'est tenu en mai 1989 dans un champ à Sharafi Goth, Karachi, Sindh, sous un auvent. Ce congrès a été convoqué 42 ans après la création du Pakistan, en partie en raison de l'évolution de la violence d'État et de l'adoption d'attitudes fascistes au sein du gouvernement pakistanais. Après le congrès, le camarade Imam Ali Nazish, secrétaire général réélu du parti, ainsi que les membres du comité central de l'époque, ont tenu une conférence de presse au Karachi Press Club. Au cours de cette conférence, ils ont informé la presse des résolutions du Congrès. L'une des principales décisions prises lors du Congrès était que, à l'exception de quelques camarades, les membres restants s'engageraient dans des activités de terrain, opérant ouvertement sous la bannière du Parti communiste. Il est regrettable de mentionner qu'au cours de ces 42 années, le parti a été confronté à des difficultés à trois reprises. Il convient de noter que le parti a connu deux scissions, d'abord en mai 1987, puis en mai 1989. Suite aux décisions prises lors du Congrès de 1989, le parti a organisé un rassemblement monumental le 9 août 1989 à Jinnah Bagh à Larkana, Sindh. Cet événement a vu la participation de membres du parti, de sympathisants et d'alliés pro-démocratiques du Sindh et du Baloutchistan, le jour de la commémoration du martyre du camarade Nazir Abbasi. Des haut-parleurs avaient été placés à des endroits stratégiques le long des routes menant à Jinnah Bagh dans trois directions. Les personnes venues de diverses régions pour assister au rassemblement remplissaient les toits des bus, car il n'y avait plus d'espace disponible dans le jardin pour s'asseoir et écouter les discours des dirigeants. Conformément à la décision de ce congrès, le quatrième congrès s'est tenu en décembre 1990 dans une salle communautaire à Lyari, Karachi, Sindh. Le cinquième congrès s'est tenu en novembre 1995 sur un terrain attenant à la maison du camarade Maula Bakhsh Khaskheli à Long Bhatti Goth, à côté de la cimenterie Rohri, dans le Sind. Le 6e congrès s'est tenu en décembre 1998 dans le district de Mandani, à Charsadda, au KPK. Le 7e congrès a eu lieu en mars 2002 au Hyderabad Press Club, Hyderabad, Sindh. Le 8e congrès s'est tenu en avril 2011 dans une salle communautaire à Qasimabad, Hyderabad, Sindh, tandis que le 9e congrès s'est tenu en mars 2016 au même endroit. Le 10e congrès a été retardé en raison de la propagation du coronavirus et s'est tenu à Islamabad les 16, 17 et 18 juin 2023. Cela signifie qu'après la décision du Congrès de 1989, tous les Congrès suivants se sont tenus dans des lieux annoncés à l'avance, et des réunions publiques ont également été organisées à leur issue. Au cours de la session fermée du dixième congrès, qui s'est tenue du 16 juin à la première session du 17 juin, le document proposé pour le congrès a été approuvé avec quelques modifications et ajouts après des discussions entre les délégués de tout le pays qui ont présenté des propositions adoptées par les conférences provinciales. Le Congrès a fixé ses objectifs, à savoir : 1) Réaliser l'émancipation du Pakistan de la domination impérialiste. 2) Éloigner les militaires et les fonctionnaires parasites de l'impérialisme de l'État et des affaires politiques. 3) Établir une véritable démocratie laïque en soumettant les élites politiques capitalistes féodales et parasitaires et leurs syndicats criminels en plein essor. 4) Accorder aux nations la prérogative de l'autodétermination, y compris le droit de faire sécession, dans un cadre démocratique. 5) Entreprendre l'ultime effort d'orchestrer la révolution socialiste, réalisée par l'unité et la mobilisation des prolétariats, des paysans et des segments marginalisés de la société. Toutefois, en raison des modes de production archaïques et des relations sociales qui y sont associées, la construction du socialisme commencera au stade de la démocratie populaire.

Dans la poursuite de ces objectifs, le Congrès a décidé que la voie du soulèvement révolutionnaire de masse sera poursuivie pour fomenter la révolution par la lutte des classes, en instillant la conscience de classe parmi la classe ouvrière et les masses. L'histoire a démontré que les classes oppressives qui possèdent les moyens de production n'abandonnent pas pacifiquement leur processus d'exploitation. Bien que le parti reconnaisse les élections comme une facette du processus politique, les leçons de l'histoire ont montré que le système d'exploitation ne peut être démantelé uniquement par le biais d'institutions électorales ou parlementaires. La seule voie durable vers la révolution reste le soulèvement révolutionnaire des masses.


Il est du devoir des camarades du parti d'approcher maintenant les travailleurs et les gens du peuple avec des stratégies et des tactiques nouvelles. Les collègues doivent se rappeler de déclencher une agitation généralisée en ralliant les ouvriers, les paysans et les citoyens ordinaires autour de leurs problèmes quotidiens. Les personnes engagées dans ce mouvement public, de manière cohérente et passionnée, doivent recevoir une éducation complète sur la lutte des classes, être préparées sur une base idéologique et être intégrées dans le parti et le processus révolutionnaire. En outre, il est crucial de reconnaître l'importance de mener un travail de masse parallèlement aux efforts politiques et idéologiques. Nous pouvons encourager leur bonne volonté à l'égard du parti en aidant les gens du peuple à accéder aux rues, à l'éducation, aux soins de santé, à l'électricité, au gaz et aux services sociaux. Il ne faut pas sous-estimer cet aspect, car c'est par ce biais que des liens solides peuvent être tissés avec la population.


Nous remercions et apprécions tous les partis communistes et ouvriers du monde qui nous ont envoyé leurs salutations à l'occasion de notre 10e congrès.


Imdad Qazi


Secrétaire général, Parti communiste du Pakistan


Vive la résolution socialiste Vive le marxisme-léninisme


Vive l'Internationale communiste

source : http://www.solidnet.org/article/CP-of-Pakistan-The-Political-resolution-10th-Congress-of-the-Communist-Party-of-Pakistan/

Tag(s) : #Pakistan, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :