Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

sam 21/10/2023 - 13:23
Ivry-seine, 21oct 2023 (SPS) la mairie d’Ivry sur seine saisit l’occasion du 20e anniversaire du mariage de la redoutable militante de la cause sahraouie Claude Mangin, avec le détenu politique sahraoui Naama Asfari, deux citoyens d’Ivry, pour faire la lumière sur le sort des prisonniers politiques sahraouis qui purgent des peines de prison allant de 20 ans à la perpétuité.

Cet événement a eu lieu à la Mairie d'Ivry-Courcouronnes sous la présidence maire d’Ivry,  Phylippe Bouyssou, et des membres du conseil municipal et a été l'occasion de célébrer la relation forte et spéciale entre l'activiste française et la cause sahraouie.

La célébration a commencé par un discours de bienvenue du maire, qui s'est exprimé sur sa satisfaction quant à l'organisation de cet événement particulier qui rassemble différentes cultures et exprime la solidarité envers la cause sahraouie. Ensuite, la présidente de l'Association des Amis de la République Arabe Sahraouie a pris la parole. Par la suite, l'activiste française et Naama Asfari ont été honorés par des prix de reconnaissance de la part de la municipalité, accompagnés de bouquets de fleurs et de cadeaux en signe de solidarité, En signe de solidarité avec elle dans ses souffrances, car privée du droit de visite à son mari depuis sept ans.

Parmi les moments forts de la célébration, il y a eu la lecture d'une lettre émouvante envoyée par le détenu Naama Asfari depuis la prison de Kénitra. Cette lettre a porté l'histoire de résilience et de persévérance, mettant en lumière la souffrance du peuple sahraoui et son droit à l'autodétermination. La lettre écrite par le détenu Naama dans sa cellule exprimait sa détermination et sa foi en la victoire finale de la liberté et de la justice.

Après la lecture de la lettre, les participants ont exprimé leur profonde émotion, créant une atmosphère de solidarité et de soutien envers la cause sahraouie. Le détenu Naama a été très applaudit de la part des participants, qui ont exprimé leur pleine solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines.

Dans une brève intervention, le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Ali Zerouali a souligné que la souffrance de l'activiste française et de Naama Asfari n'était qu'une petite goutte dans l'océan de la souffrance du peuple sahraoui. Il a également mis l'accent sur l'importance de sensibiliser la société française à cette cause juste, la cause du Sahara occidental, qui ne demande que respect du droit international et son application pour établir la justice et la liberté pour son peuple.

L'événement a vu la participation du côté français, le maire d’Ivry-seine M.Phylippe Bouyssou, de certains élus, Mme. Régine Villemont Présidente de l'Association des Amis de la République Arabe Sahraouie, de quelques associations de la société civile, de personnalités et de citoyens, du côté sahraoui: MM.Mohamed Ali Zerouali et Sidemhamed  Ahmed, respectivement : représentant du Front Polisario en France,  et le chargé de la diaspora  Sahraouie, ainsi que plusieurs  membres de la communauté sahraouie en France.(SPS)

020/090/00

 

source : https://www.spsrasd.info/fr/2023/10/21/771.html

Tag(s) : #RASD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :