Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Catherin López
2023-09-11 10:29:20

 

Caracas a exprimé son désir d'appartenir à ce bloc, récemment élargi à l'Argentine, l'Égypte, l'Éthiopie, l'Arabie saoudite, l'Iran et les Émirats arabes unis.

 

La Havane, 11 septembre, (RHC).- Le Brésil, à la tête du Groupe des Vingt (G20), luttera contre la faim et œuvrera en faveur de l'inclusion sociale, de la transition énergétique et du développement économique et environnemental durable, a déclaré ce dimanche le président, Luiz Inacio Lula da Silva.

Après avoir reçu la présidence du G20 des mains du Premier ministre indien Narendra Modi lors de la clôture du sommet du G20 à New Delhi,  Lula a déclaré que la nation sud-américaine se concentrera également sur la réforme des institutions de gouvernance mondiale.

Toutes ces priorités figurent dans la devise de la présidence brésilienne, à savoir Construire un monde juste et une planète durable.

Lula a ajouté que les groupes de travail de l'Alliance mondiale contre la faim et la pauvreté et de la Mobilisation mondiale contre le changement climatique avaient été créés pour faciliter la gestion.

À cet égard, le dignitaire a appelé à redoubler d'efforts pour atteindre l'objectif d'éradiquer la faim dans le monde d'ici 2030. Il a souligné que si cet objectif n'était pas atteint, le groupe serait confronté au plus grand échec multilatéral de ces dernières années.

Il a également souligné que la lutte contre le changement climatique nécessitait

une volonté politique et une détermination de la part des gouvernements, ainsi qu'un transfert de ressources et de technologies.

Lula a également appelé à une plus grande inclusion des pays en développement dans les décisions de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

Il a également qualifié la dette extérieure des pays pauvres d'insoutenable et a déclaré qu'elle devait être restructurée.

Il a ajouté que la revitalisation de l'Organisation mondiale du commerce et la reprise de son système de règlement des différends étaient nécessaires.

Il a déclaré que le Conseil de sécurité des Nations unies devait intégrer de nouveaux pays et mouvements parmi ses membres permanents et non permanents afin de retrouver sa force politique.

Le président brésilien a fait remarquer que la communauté internationale attendait le G20 avec espoir, car ce groupe rassemble des économies émergentes et développées.

Nous représentons 80 % du PIB mondial, 75 % des exportations et environ 60 % de la population mondiale, a-t-il rappelé.

Source : Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/333632-le-bresil-defendra-un-develop-pement-inclusif-et-durable-au-g20

Tag(s) : #Brésil, #G20

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :