Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-03-25 10:48:14

      

La Paz, 25 mars (RHC) Le vice-ministre des Affaires Étrangères de la Bolivie, Freddy Mamani, a signalé que le dialogue doit l’emporter sur les armes en Ukraine.

Dans une interview accordée à Sputnik le vice chef de la diplomatie bolivienne a indiqué. "Nous prônons la paix et le dialogue" en Ukraine" -a-t-il relevé.

"Nous avons une position absolument claire. Nous proclamons la paix, le dialogue, la négociation diplomatique. Je pense que ce sont les canaux sur lesquels les parties doivent se concentrer", a déclaré le vice-ministre des Affaires Étrangères sur le conflit en Ukraine.

Le 2 mars, l’Assemblée générale des Nations unies a voté le retrait des troupes russes du territoire ukrainien. Des pays d’Amérique latine dont la Bolivie,  Cuba, le Salvador et le Nicaragua se sont abstenus, tandis que le Venezuela n’a pas participé. Lors du vote au Conseil des droits de l’homme, la Bolivie s’est de nouveau abstenue avec le Venezuela et Cuba.

À cet égard, Mamani a déclaré : "Il est important de mentionner que les dernières résolutions qui ont été prises, tant à l’Assemblée générale de l’ONU qu’à son Conseil des droits de l’homme, ne condamnent qu’une partie. Et ici, il y a plusieurs acteurs", parmi lesquels les États-Unis, les pays de l’OTAN et l’Union européenne (UE).

De l’avis du vice-ministre des Affaires Étrangères, les sanctions imposées exclusivement à la Russie "n’aident en rien à résoudre cette crise".

Il a déclaré : "Au lieu de fournir des armes, comme l’ont fait de nombreux pays, le dialogue, la négociation diplomatique dans le cadre de la Charte des Nations Unies doit prévaloir. C’est le principe fondamental sur lequel nous avons travaillé et que nous avons partagé avec les pays de l’UE accrédités en Bolivie".

Mamani a également évoqué la censure dont souffrent les médias liés à l’Etat de Russie, comme Spoutnik et Russia Today, dans plusieurs pays du soi-disant "monde libre".

"C’est une chose condamnable. De nombreux pays occidentaux se vantent de respecter la liberté d’expression, la liberté de la presse, mais dans ces situations, ils ne veulent en voir qu’une partie, pour que les gens au niveau mondial ne soient pas informés" a souligné le ministre des Affaires Étrangères.

 

Source Sputnik

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/290164-bolivie-au-lieu-de-fournir-des-armes-le-dialogue-doit-lemporter-en-ukraine

Tag(s) : #Bolivie, #Ukraine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :