Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Paz, 21 août (Prensa Latina) L’entreprise latino-américaine Tigo, de télévision par câble, a fermé l’accès aux transmissions par cette technologie à la télévision indépendante locale Abya Yala, a rapporté hier un média national.

Le bureau en Bolivie de l’organisme régional a rejoint la censure du gouvernement de facto, en isolant un canal qui, avec Gigavisión, s’est opposé à la ligne éditoriale imposée après le coup d’État de novembre, a ajouté le quotidien La Resistencia.

L´entité de télévision par câble latino-américaine a fait valoir qu’Abya Yala TV n’avait pas la licence délivrée par l´Autorité de Télécommunication et de Transport, bien que la télévision ait montré les documents prouvant le contraire.

À la suite de l’expulsion du président constitutionnel Evo Morales du pouvoir, les autorités intérimaires ont entrepris une escalade d’actions contre les libertés d’expression et de presse.

Il s´agit notamment de la fermeture de radios communautaires et de mesures contre des médias déclarés en marge du régime comme Abya Yala TV, qui, depuis sa création, a eu une ligne éditoriale éloignée des courants hégémoniques locaux et mondiaux.

Les dirigeants putschistes ont créé une réalité parallèle en cessant de couvrir et de rapporter des faits répressifs contre la population, ainsi que les scandales et la corruption officielle, qui n’ont été divulgués que par des médias indépendants.

Toutes les formes de communication privée se sont alignées sur l’exécutif putschiste et ont passé sous silence les violations des droits de l’Homme telles que les massacres de Senkata et Sacaba.

peo/agp/apb

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=884778:fermeture-en-bolivie-de-la-connexion-dune-television-independante&opcion=pl-ver-noticia&catid=185&Itemid=101

Tag(s) : #Bolivie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :