Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déclaration du Parti communiste du Swaziland sur la campagne de Lonely Planet pour l'autocratie brutale de Mswati.
10/31/19 15H23
 

Aujourd'hui, jeudi 31 octobre 2019, les travailleurs du Swaziland défileront dans les rues de la capitale, Mbabane, pour protester contre les coups portés aux syndicats par l'autocratie Mswati et la brutalité policière. Pourtant, l'agence de voyage américaine Lonely Planet, dont le siège social est situé aux Etats-Unis, a pris la position impopulaire de faire campagne pour la dernière monarchie absolue de l'Afrique subsaharienne.

Le Parti communiste du Swaziland (CPS) condamne une telle tentative antidémocratique de Lonely Planet. Il est ironique que Lonely Planet ait choisi de présenter le Swaziland comme un pays " agréable " au milieu d'une action industrielle acharnée et juste à temps pour que Mswati reçoive une quinzaine de luxueux véhicules Rolls Royce achetés pour lui-même, sa mère et ses treize femmes, tous évalués à environ 230 millions E (12 millions de livres) - tout cela alors que 65 pour cent de la population vit sous le seuil de pauvreté. 

La puanteur de la mort dans les hôpitaux publics due à l'indisponibilité même des médicaments les plus basiques, alors que Mswati est glorifiée par Lonely Planet, est là pour que tout le monde la voie.

Placant le Swaziland antidémocratique au-dessus de l'Afrique du Sud démocratique et admirant ouvertement le retard et la situation antidémocratique du Swaziland, Lonely Planet affirme que "Contrairement à l'Afrique du Sud, eSwatini a réussi à conserver ce sentiment de ralentissement - c'est l'Afrique - et c'est pourquoi il gagne en popularité". Lonely Planet conseille aux touristes d'Afrique du Sud et du Mozambique et les encourage à tomber dans les bras tyranniques du monarque absolu, où les droits des travailleurs sont lourdement bafoués, " pour rendre justice au pays ", selon l'agence. C'est impardonnable !

Pas plus tard que le mois dernier, la police de Mswati a attaqué les manifestants avec des gaz lacrymogènes, des matraques et des balles en direct, mais la société Lonely Planet, propriété de NC2 Media, a rapidement remarqué qu'au Swaziland, l'atmosphère "est remarquablement détendue". Lonely Planet ne s'est même pas soucié qu'une enquête sur la fusillade de travailleurs protestataires de l'année dernière, bien qu'il s'agisse d'un blanchissage à la chaux, soit en cours au Swaziland.

C'est un fait connu que l'autocratie Mswati a, au moins au cours des dix dernières années, mobilisé de manière agressive la communauté internationale à travers l'industrie du tourisme pour tenter de nettoyer son image. Les actions de Lonely Planet s'inscrivent dans ce cadre.

Il est encore pire que Lonely Planet aille jusqu'à encourager les touristes à faire coïncider leur visite avec le festival Umhlanga (roseau), où des jeunes filles dansent les seins nus pour Mswati, sa famille et ses amis. La mort des filles en 2015 lors du festival de danse des roseaux, ainsi que de nombreuses autres qui restent mutilées et vivent avec des traumatismes indicibles, n'a pas pu toucher la moindre morale de Lonely Planet. Tout ce qui les intéressait, c'était leurs profits - et peut-être même un gros chèque de Mswati pour un "travail bien fait" !

Il n'y a rien d'"agréable" dans la vie des habitants du Swaziland sous la dictature monarchique. Le Parti communiste du Swaziland appelle à l'isolement du Swaziland jusqu'à ce que le pays devienne démocratique. Le Parti participera aujourd'hui à la marche des travailleurs contre les brutalités syndicales et policières.

source :  http://www.solidnet.org/article/CP-of-Swaziland-Statement-of-the-Communist-Party-of-Swaziland-on-Lonely-Planets-bidding-for-the-brutal-Mswati-autocracy/

Tag(s) : #Swaziland, #Communiste, #CPS, #LonelyPlanet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :