Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Protestparade dit 7000 fois : « Oui, messieurs Michel et De Wever, nous avons une alternative ! »

Quelque 7000 personnes ont défilé à Bruxelles en une « Protestparade diversifiée et créative » pour faire entendre au gouvernement Michel-De Wever qu’il existe une alternative à leur politique d’austérité de droite. « Nous ne nous arrêterons pas avant que ce gouvernement de droite retire ses mesures antisociales », a déclaré Peter Mertens, le président du PTB, dans son discours aux participants.

« 7000 personnes qui disent stop au projet de société antisocial du nouveau gouvernement de droite, a lancé Peter Mertens. 7.000 personnes qui disent non au projet de faire une fois de plus porter la crise aux jeunes, aux familles, aux travailleurs, à tous ceux qui ont des difficultés à s’en sortir. »

« Chers messieurs De Wever et Michel, nous n’accepterons jamais votre modèle allemand », a poursuivi Peter Mertens.

« Nous avons notre propre vision. Et cette vision, cette alternative, est dans notre Plan Cactus.
C’est une vision de renouveau social, et non de recul social.
Nous ne devons pas économiser, nous devons juste investir dans des soins et un enseignement de qualité. Dans une sécurité sociale forte et un large secteur culturel. Nous voulons investir dans de vrais emplois et dans des salaires corrects.
Notre vision, c’est une vision de renouveau écologique.
Notre vision, c’est renforcer la démocratie. Ce gouvernement met les syndicats et le milieu associatif hors-jeu et trompe la population. Chers amis et camarades, aucun parti de ce pays n’avait mis dans son programme électoral qu’il faudrait travailler jusqu’à 67 ans, et personne n’a voté pour cela ! »

Economisez sur la guerre, pas sur l’enseignement.

Line De Witte, porte-parole de Comac, le mouvement de jeunes du PTB, a également pris la parole à la fin de la Protestparade :

« Nous ne croyons pas dans un enseignement uniquement destiné à ceux qui ont de l’argent. L’enseignement est un droit de base. Nous croyons que le sport et la culture enrichissent une société et que cela vaut la peine de se battre pour cela ! Nous ne croyons pas dans le fait de punir les chômeurs, nous croyons en la création d’emploi.

Oui, nous voulons d’autres choix. Vous voulez de nouveaux avions de chasse pour 6 milliards d’euros ? Nous, nous voulons un avenir. Il s’agit de choix, et nous pouvons en faire d’autres. Avec deux avions de chasse en moins, nous ne devons faire aucunes économies dans l’enseignement. Oui, il c’est donc une question de choix : va-t-on économiser sur la guerre ou va-t-on économiser sur l’enseignement ? Economisez sur la guerre, pas sur l’enseignement. »

Charles Michel, Bart De Wever, entendez-vous ceux d’en bas qui refusent vos mesures de droite?

Raoul Hedebouw, député PTB à la Chambre, a ensuite pris la parole : « Ça fait chaud au cœur, à notre cœur de gauche, d’être à plus de 7000 à cette ProtestParade ! », a-t-il lancé. Dans son discours, il a répondu à quelques dogmes libéraux. Faut-il travailler plus longtemps ? « C’est parce qu’un jour on a décidé de travailler moins longtemps qu’on a commencé à vivre plus longtemps », a-t-il rétorqué.

Les entreprises créent la richesse? « Ce sont les travailleurs qui produisent la richesse, sinon pourquoi les grandes entreprises râleraient-elles à chaque fois qu’ils font grève ? » Et de souligner : « Nous lutterons de toutes nos forces contre les lobbys, financier, nucléaire et militaire qui sont derrière ce gouvernement. » Raoul Hedebouw a ensuite interpellé la « rue de la Loi » : « Charles Michel, Bart De Wever, entendez-vous ceux d’en bas qui refusent vos mesures de droite? » La foule a ensuite repris en chœur « Tous ensemble ! ».

Nous sommes un, wij zijn één

La diversité des participants à la Protestparade était particulièrement frappante. D’Ostende à Borgerhout, de Liège à Namur, de Charleroi à Bruxelles en passant par Courtrai ou Genk, ils étaient venus de toute la Belgique. Ouvriers, employés, enseignants, personnel de soins de santé, étudiants, dockers, métiers de la création, personnes sans-papiers, militants pacifistes…, tous ont marché dans les rues de Bruxelles sous le signe de #Larésistancesociale et dans la ferme intention de faire en sorte que la gouvernement retire ses mesures. La Protestparade s’est clôturé sur un « Nous sommes un, wij zijn één » scandé par 7000 voix.

Les participants se sont déjà donné rendez-vous à la manifestation syndicale du 6 novembre.

« Nous allons continuer à travailler à un large mouvement de résistance sociale qui puisse faire plier ce gouvernement des multinationales et des multimillionnaires. Et nous gagnerons », a conclu Peter Mertens.

source:http://ptb.be/articles/la-protestparade-dit-7000-fois-oui-messieurs-michel-et-de-wever-nous-avons-une-alternative

Tag(s) : #europe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :