Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-12-01 08:48:40

      

La Havane, 1er déc. (RHC)- Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a demandé mercredi la levée de toutes les sanctions contre l'industrie pétrolière de son pays, qu'il considère comme une violation des accords de l'Organisation mondiale du commerce.

Lors d'une conférence de presse au palais de Miraflores, siège du gouvernement vénézuélien, le chef de l'État a estimé que les licences accordées par le gouvernement des États-Unis au géant pétrolier, Chevron, connues ou non, vont dans la bonne direction, même s'il a admis qu'elles ne sont pas suffisantes.

Il a souligné que la République Bolivarienne exige la levée complète de toutes les mesures coercitives unilatérales et des sanctions pénales sur l'industrie pétrolière. Le président a fait remarquer que le Venezuela a droit à la liberté économique, au commerce et à la production, et dénoncé la tentative de mettre en place un modèle colonial dans lequel un autre pays impose des sanctions et dit à tous les autres pays du monde qu'il "ne peut pas produire ou vendre du pétrole".

Nicolas Maduro a souligné que la nation sud-américaine ne peut pas produire, et que personne dans le monde ne peut lui acheter du pétrole.

«Il s'agit de sanctions unilatérales colonialistes et de mesures coercitives et toutes les sanctions contre l'industrie pétrolière du Venezuela doivent être levées», a-t-il exigé.

Il a insisté sur le fait qu'elles devaient toutes être levées car elles violent les accords de l'Organisation mondiale du commerce, les lois du libre-échange, de la libre production et toutes les lois économiques de la coexistence mondiale.

Il a commenté que le ministre du Pétrole Tareck El Aissami a déjà informé que dans les prochains jours, tous les contrats opérationnels avec Chevron seront signés "dans le cadre de la loi vénézuélienne et de la Constitution", ce qui sera très positif pour le pays.

Tareck El Aissami a en effet annoncé sur  Twitter qu'il avait reçu le président de la compagnie pétrolière étasunienne Chevron, Javier La Rosa, avec qui il signera des contrats pour le développement de joint-ventures.

Dans les prochaines heures, "nous signerons les contrats" pour promouvoir le développement de coentreprises et la production de pétrole, a-t-il déclaré, en précisant que cela se faisait dans les conditions établies par la Constitution et d'autres lois vénézuéliennes.

Après la conclusion du deuxième accord partiel au Mexique entre le gouvernement vénézuélien et le secteur d'opposition de la Plate-forme unitaire, le département du Trésor des États-Unis a délivré une licence autorisant Chevron à reprendre des opérations limitées d'extraction de ressources naturelles au Venezuela.

Des sources spécialisées ont divulgué que la licence susmentionnée est large et autorise la production de pétrole vénézuélien et l'entretien ou la réparation des services de la société étasunienne sur le territoire national.

La licence prévoit également la vente, l'exportation ou l'importation aux États-Unis d'hydrocarbures ou de produits pétroliers vénézuéliens produits par Chevron, à condition qu'ils leur soient vendus en premier lieu, et permet l'achat et l'importation de biens ou d'intrants liés à cette licence vers la République bolivarienne

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/306662-nicolas-maduro-demande-la-levee-des-sanctions-contre-lindustrie-petroliere-du-venezuela

Tag(s) : #Venezuela, #Maduro

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :