Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le dévouement et l'initiative des travailleurs du secteur de l'énergie se manifestent dans les travaux de maintenance des générateurs. Photo: Efraín Cedeño

Des journées fructueuses ont été confirmées pour Cuba dans divers domaines lors de la dernière tournée internationale du Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste et président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, au cours de laquelle la question de l'énergie a figuré en tête de l'ordre du jour.
Le ministre de l'Énergie et des Mines, Vicente de la O Levy, a souligné à l'équipe de presse de la présidence, quelques heures après la fin du voyage, qui a conduit la délégation cubaine en Algérie, en Russie, en Turquie et en Chine, l'importance des accords et des décisions qui ont été conclus ou renforcés au cours de ces journées en rapport avec ce secteur, et leur impact sur l'économie de notre pays.
Faisant part de son évaluation des progrès accomplis sur la question de l'énergie, il a déclaré de manière catégorique : « Nous pouvons affirmer que dans les quatre pays, les conversations ont été couronnées de succès. »
« Lorsque nous parlons du système national d'énergie électrique, nous ne pensons qu'aux centrales thermoélectriques, mais c'est bien plus que cela », a affirmé le ministre de la O Levy, qui a ensuite résumé certaines des principales décisions qui ont été prises dans les différents pays et qui contribueront à alléger la situation complexe qui caractérise aujourd'hui le système électro-énergétique national.
En décrivant en détail, pays par pays, les accords les plus importants conclus, il a rappelé que dans le cas particulier de l'Algérie, entre autres actions rapportées par le président Abdelmajid Tebboune, il a été décidé de reprendre « la fourniture stable de combustible à Cuba », pour alimenter des centrales électriques ; ainsi que de faire don d'un parc photovoltaïque qui sera installé à La Havane, mais qui « sera interconnecté au système électro-énergétique national et profitera à tous les Cubains, de Pinar del Rio à Guantanamo ».
« Ce même esprit de coopération s'est manifesté dans les autres pays visités », a souligné le ministre de l'Énergie et des Mines.
En Russie, a-t-il précisé, il a également été question de soutenir le système électro-énergétique national sur les questions liées à l'approvisionnement en carburant, aux énergies renouvelables et à l'exploitation des centrales thermoélectriques, entre autres.
Commentant les résultats obtenus en Turquie, il a rappelé l'exploitation de centrales flottantes pour la production d'électricité et leur importance pour le pays. « Nous avons discuté de ces actions et de leur continuité avec les représentants des entreprises turques », a-t-il précisé.
Concernant spécifiquement la réunion avec les hommes d'affaires turcs convoquée par DEIK, une organisation de diplomatie d'affaires qui chargée de la gestion des relations économiques extérieures du secteur privé turc, le ministre de de l'énergie et des mines a expliqué que de multiples opportunités d'affaires ont été identifiées qui existent pour les deux parties dans le système électro-énergétique national, avec une priorité accordée aux énergies renouvelables.
En Chine, a-t-il indiqué, des actions ont été mises en place pour relancer « les parcs photovoltaïques qui ont été interrompus par manque de financement, ainsi que pour analyser et assouplir les conditions de paiement afin que les investissements puissent se poursuivre ».
Interrogé sur les défis que représente désormais la mise en œuvre des accords adoptés dans les différents pays, le ministre de l'Énergie et des Mines a répondu sans ambages : « Il nous appartient désormais, à travers nos ambassades, nos spécialistes et nos techniciens, de mettre en œuvre tous ces accords le plus rapidement possible. »
Pour conclure, le chef de l'État a ratifié « l'engagement de réduire les effets des pannes d’électricité sur la population au mois de décembre ». En soutenant et en stabilisant le système électrique, a-t-il indiqué, vient ensuite l'étape d'un système électro-énergétique beaucoup plus efficace, pour lequel « nous pensons aux énergies renouvelables, et ce fut une bonne partie de cette mission avec le président de la République Diaz-Canel ».

source : https://fr.granma.cu/cuba/2022-12-07/la-question-de-lenergie-a-ete-une-priorite-de-la-tournee-du-president

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :