Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plusieurs autorités cubaines ont qualifié cette journée d'historique, car malgré la situation économique complexe, la majorité des Cubains ont réaffirmé leur engagement et leur confiance dans le système politique et électoral. Photo: Ariel Cecilio Lemus

La présidente du Conseil électoral national (cen), Alina Balseiro Gutiérrez, a qualifié d'excellente la journée d'élection des délégués aux assemblées municipales du Pouvoir populaire, à laquelle 8 351 311 Cubains étaient appelés à voter.
Dans les différents rapports de cette instance, on a pu constater le haut niveau d'organisation et de discipline avec lequel les élections se sont déroulées, grâce aussi au soutien et au travail coordonné des autorités électorales, des organisations de masse et de la population.
Lors de ces élections municipales, les premières à être organisées après la restructuration du système électoral dans le pays, les 23 480 bureaux de vote ont ouvert leurs portes à sept heures du matin, toutes les conditions ayant été créées dans le respect des protocoles établis par la Loi électorale.
Le rôle joué par les jeunes et les femmes dans ce processus a été souligné. Les femmes, en premier lieu, ont assuré une participation active dans tout le processus de désignation et d'organisation, en plus du fait que 70% des autorités électorales sont des femmes, et qu'elles représentent un pourcentage élevé (plus de 44%) des candidatures.
Dans le cas des jeunes, ils ont joué un rôle essentiel dans le fonctionnement des bureaux de vote, et plus de 17% des candidats se situent dans cette tranche d'âge.
Quant aux incidents signalés le jour du scrutin, il a été expliqué qu'ils ont eu lieu seulement à l’ouverture des bureaux de vote, en raison de certains retards de l’arrivée des enfants chargés de garder les urnes ou des membres des bureaux de vote, cependant, tous les bureaux ont fonctionné avec le nombre de membres requis par la Loi électorale.
Plusieurs autorités cubaines ont qualifié cette journée d'historique, car malgré la situation économique complexe, la majorité des Cubains ont réaffirmé leur engagement et leur confiance dans le système politique et électoral de l’Île.
En fait, à la demande des conseils électoraux des différents territoires et des électeurs eux-mêmes qui souhaitaient pouvoir exercer leur droit de vote, la cen a décidé de prolonger d'une heure l’ouverture des bureaux dans tout le pays, en vertu de l'autorité que lui confère l'article 97.2 de la Loi électorale.
FIDEL, ARCHITECTE DU SYSTÈME
ÉLECTORAL CUBAIN
Esteban Lazo Hernandez, membre du Bureau politique du Parti et président de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire, après avoir voté, a évoqué la mémoire de Fidel Castro Ruz, leader historique de la Révolution cubaine et architecte de ce système électoral démocratique cubain.
Il a souligné qu'il n'existe aucun autre processus au monde comme celui-ci, car il n'est copié sur aucun autre, et il est le reflet de notre propre histoire et de nos expériences.
Selon Lazo Hernandez, au fil des années, le système cubain a été perfectionné par les organes du Pouvoir populaire, et qu'il n'est pas achevé, car de par sa nature, c'est un processus qui doit être corrigé par le peuple lui-même.
Il a souligné que le délégué est une autorité de l'État, une entité politique. Cependant, ce n'est pas la plus haute autorité de la circonscription, car ce pouvoir est exercé par le peuple et les électeurs.
Et de poursuivre en évoquant, avant tout, ce que représente ce jour décisif, qui a beaucoup à voir avec les acquis de la Révolution, car dans la participation populaire de cette journée se reflète l’engagement du peuple envers la défense de cette œuvre.
L'EXPRESSION DE LA
DÉMOCRATIE SOCIALISTE
Manuel Marrero Cruz, membre du Bureau politique du Parti et Premier ministre de la République, a qualifié ces élections municipales de plus haute expression de la démocratie socialiste.
Et d’expliquer que lors de ces élections, nous sélectionnons les représentants légitimes du peuple, suivi par un important processus qui se poursuivra le 17 décembre prochain, avec la constitution des assemblées municipales.
« Le rôle de l'Assemblée municipale est essentiel dans la démocratie cubaine. La nouvelle Constitution donne toute l’autonomie à cet organe local. Nous sommes dans un processus de décentralisation des pouvoirs depuis le gouvernement central, en passant par le gouvernement provincial, afin que les municipalités puissent prendre leurs propres décisions », a fait valoir Marrero Cruz.
Il a reconnu que cette journée était d’une extrême importance et significative, car le peuple, malgré les difficultés, continue de faire confiance au système politique cubain. Il a souligné que des efforts sont déployés pour réduire les problèmes auxquels le pays est confronté, lesquels ont un impact direct sur la population.
« Nous sommes fiers de la confiance que le peuple a déposée en nous et je l’assure que nous ne le décevrons pas. Nous continuerons à aller de l'avant jusqu'à ce que nous ayons résolu tous les problèmes et atteint la prospérité que nous souhaitons pour la population », a conclu le Premier ministre.
UNE PLUS GRANDE AUTONOMIE
POUR LES MUNICIPALITÉS
Roberto Morales Ojeda, membre du Bureau politique du Parti et Secrétaire à l’organisation de son Comité central, a qualifié la journée électorale de journée de joie, au cours duquel le peuple fait usage de son droit d'élire les délégués, qu'il a qualifiés de figures décisives dans le système démocratique de notre pays, car ils sont chargés d'évaluer et de transformer les principales préoccupations de la population.
« Il s'agit d'une position transformatrice qui contribue au bien-être de chacun de nos quartiers et de nos circonscriptions. En participant au vote, les électeurs font partie de ce processus de perfectionnement et de changement. En élisant de bons délégués, nous contribuons au renforcement des organes locaux du Pouvoir populaire », a-t-il signalé.
Il a commenté le rôle joué par les délégués ces dernières années dans le pays, dans des situations telles que la crise sanitaire causée par la covid-19 et le redressement du pays après des phénomènes tels que l'ouragan Ian.
Il a réaffirmé l’idée que chaque jour les municipalités doivent avoir plus d'autonomie, et a souligné l'importance des assemblées municipales à cet égard.
En mémoire des événements du 27 novembre 1871, il a rappelé le 151e anniversaire de l'exécution des huit étudiants en médecine, l'un des événements les plus sombres de l'histoire de Cuba.
Il a également décrit cette journée comme un hommage à la mémoire de notre leader historique Fidel Castro Ruz, décédé il y a six ans, le 25 novembre.
LE DÉLÉGUÉ, UN MAILLON ESSENTIEL DE NOTRE SYSTÈME POLITIQUE
« C'est un journée patriotique au cours de laquelle nous assumons la responsabilité civique d'élire les délégués aux assemblées municipales du Pouvoir populaire, pour continuer à défendre notre processus révolutionnaire », a affirmé Salvador Valdés Mesa, membre du Bureau politique et vice-président de la République.
« Nous sommes venus exercer notre droit et notre devoir, consacrés par notre Constitution, d'élire la personne qui nous représentera le mieux auprès des structures gouvernementales et cherchera des solutions aux problèmes de la communauté », a-t-il déclaré à la presse.
Il a fait remarquer que le délégué est le premier maillon de notre système politique et qu’il joue un rôle fondamental dans la prise de décision à d'autres niveaux, ajoutant qu'après ces élections débutera le processus de formation des assemblées municipales, l'organe représentatif le plus élevé des localités.
Aujourd’hui, a-t-il ajouté, le pays a ratifié son système politique, qui est unique, authentique et démocratique.
LES MILITAIRES RÉAFFIRMENT LEUR
SOUTIEN À LA RÉVOLUTION
Pour les jeunes hommes et femmes qui effectuent leur service militaire actif dans la Grande unité de chars « Gloire combative Sauvetage de Sanguilly, Ordre d’Antonio Maceo », ce 27 novembre, n’a pas été une journée ordinaire.
Avec la discipline, l'enthousiasme et la responsabilité qui les caractérisent, les combattants ont voté pour élire leur représentant à l'Assemblée municipale du Pouvoir populaire, dans la circonscription électorale spéciale 117, à Managua.
Six bureaux de vote spéciaux, organisés par les Forces armées révolutionnaires, y ont été installés pour garantir le droit de vote à des centaines de combattants, dont des sergents et des soldats d'autres provinces, qui se trouvent temporairement dans la capitale pour accomplir leur mission de combat, comme l'a expliqué à la presse le président de la Commission électorale de la circonscription, le lieutenant-colonel Eulices Modoy Duverger. •Pie de foto…

source : https://fr.granma.cu/cuba/2022-12-06/lelection-des-delegues-aux-assemblees-municipales-du-pouvoir-populaire-est-essentielle-a-la-democratie-cubaine

Tag(s) : #Cuba, #Elections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :