Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'appel de Lula pour la libération d'Assange
par Paco Col | 4 déc. 2022 | International, Nouvelles | 0 commentaires


Brasilia - Le plaidoyer du président élu brésilien Luiz Inácio Lula da Silva en faveur de la libération du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, après avoir rencontré des membres du site, a occupé une place importante au Brésil au cours de la semaine qui s'est achevée.

"Je leur ai demandé d'envoyer ma solidarité. Puisse Assange être libéré de son injuste emprisonnement", a écrit Lula sur le site de réseau social Twitter après sa rencontre avec Kristinn Hrafnsson, rédacteur en chef de l'organisation transnationale à but non lucratif, et Joseph Farrell, son ambassadeur.

Dans un communiqué, WikiLeaks a indiqué que Lula "a parlé ouvertement de l'illégalité de la détention de Julian Assange et de la tentative d'extradition par les États-Unis. Lors de la réunion, le président Lula a réitéré son soutien continu à Julian Assange et son désir de le voir libre", a-t-il ajouté.

Certains des plus grands médias du monde ont demandé dans une lettre à Washington d'abandonner les poursuites contre le journaliste australien, qui...

qui a révélé, à travers son site web, des documents secrets de la nation nord-américaine et d'autres pays.

Dans la lettre, ils affirment que les poursuites engagées contre l'activiste portent atteinte à la liberté de la presse.

"L'obtention et la divulgation d'informations confidentielles lorsque cela est nécessaire dans l'intérêt du public constituent une partie essentielle du travail quotidien des journalistes", disent-ils.

Ils ajoutent que "si ce travail est criminalisé, notre discours public et nos démocraties seront considérablement affaiblis.

Il est temps pour le gouvernement américain de mettre un terme aux poursuites engagées contre Julian Assange pour avoir publié des secrets. "La publication n'est pas un crime", soulignent-ils.

Selon des informations classifiées de l'Agence nationale de sécurité américaine et de WikiLeaks en 2015, des responsables américains au Brésil ont espionné le gouvernement de la présidente de l'époque, Dilma Rousseff (2011-2016).

Au total, 29 téléphones de membres et d'anciens membres de son administration ont été mis sur écoute. Rousseff a fait face à un coup d'État parlementaire judiciaire en 2016 qui l'a écartée du pouvoir.

Assange est détenu dans une prison britannique de haute sécurité depuis son arrestation à l'ambassade d'Équateur à Londres en avril 2019.

Il attend une décision de la justice britannique à la suite d'un recours formé par ses avocats contre l'ordre d'extradition émis en juillet par Priti Patel, alors ministre de l'intérieur.

S'il est extradé vers les États-Unis, qui cherchent à le poursuivre, il risque jusqu'à 175 ans de prison pour 17 chefs d'accusation de violations présumées de l'Espionage Act.
Avec des informations de Prensa Latina
source : https://pacocol.org/pedido-de-lula-por-libertad-de-assange/

Tag(s) : #Lula, #Assange, #Wikileaks

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :