Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-11-03 15:52:52

      
Par  Roberto Morejón


PL

Ni les ouragans ni la campagne défavorable des opposants et de grands médias internationaux n'ont réussi à ralentir les préparatifs des élections municipales au Nicaragua, prévues pour dimanche prochain.

Plus de 3 722 000 Nicaraguayens âgés de plus de 16 ans sont appelés aux urnes pour élire des maires, des adjoints au maire et des conseillers dans 153 municipalités à partir d'une liste abondante de 28 000 candidats.

Les représentants des six partis ou alliances en lice ont examiné les bulletins de vote et ont fait connaître leurs propositions, dans un laps de temps relativement court, sans saturer les espaces.

Il n'y a pas eu de volonté de perturber la vie civique, mais les candidats soutenus par le Front sandiniste de libération nationale (FSLN) force politique au pouvoir ont parlé de travailler sur des projets d'aide sociale pour atteindre davantage de familles dans les cinq prochaines années.

Certains maires en quête de réélection ont profité de ce qu'on appelle les assemblées électorales pour présenter le budget municipal, avec une oreille attentive aux demandes de la population.

Les citoyens soulignent la nécessité d'étendre le programme dit "Des rues pour le peuple", grâce auquel les routes ont été converties en voies pavées, caractéristiques des artères urbaines du pays de Sandino.

Les maires impliqués dans la campagne électorale soulignent également l'importance de programmes dans le pays tels que le programme "Zéro usure" pour les femmes entrepreneurs.

Compte tenu de sa longue tradition, le Front sandiniste est le favori et un total de 117 maires de cette affiliation chercheront à se maintenir à leur poste lors des élections municipales.

Les groupes d'opposition ayant des représentants au Costa Rica et aux États-Unis apposent leur empreinte déformante sur les élections.

Ils renforcent la tendance de la presse internationale hégémonique à remettre en question l'appel aux urnes au Nicaragua.

Les grands médias parlent d’élections frauduleuses, un discours se faisant l’écho de celui des États-Unis.

L'administration nord-américaine a appliqué des sanctions contre le Nicaragua, y compris la production d'or, parce qu'elle dit ne pas approuver le résultat des dernières élections présidentielles, avec la ratification du président Daniel Ortega.

Cependant, les Nicaraguayens ne se laissent pas intimider et donnent toutes les garanties possibles de transparence quant aux prochaines élections municipales.

source : https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/303878-les-nicaraguayens-parlent-de-projets-daide-sociale-dans-le-feu-des-elections

Tag(s) : #Nicaragua

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :