Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les gens veulent la paix - le Parlement européen incite à la confrontation et à la guerre
23 novembre 2022, Estrasburgo

Les peuples veulent la paix - Le Parlement européen incite à la confrontation et à la guerre
La résolution du Parlement européen, nommée "Reconnaissance de la Fédération de Russie en tant qu'État qui parraine le terrorisme", fait partie de la politique de confrontation et de guerre qui a été promue en Europe, visant à son aggravation et à sa continuation.

Une résolution qui, à l'instar du Sénat et de la Chambre des représentants des États-Unis et de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, entre autres entités : incite à la poursuite de la guerre ; vise à entraver, voire à rendre impossible, le dialogue nécessaire en vue d'une résolution pacifique du conflit ; et elle encourage la poursuite de la politique de confrontation, de siège et d'isolement de la Russie, en freinant les éventuels accords entre les parties et l'apaisement et la normalisation des relations au niveau international.

Le Parlement européen cherche ainsi à suivre les traces des États-Unis qui proclament, au mépris des Nations unies et du droit international, les soi-disant "États soutenant le terrorisme", comme l'a fait l'administration américaine, dirigée par Donald Trump, à l'égard de Cuba, le 12 janvier 2021. Il convient également de rappeler que les États-Unis ont maintenu l'ancien président de l'Afrique du Sud, Nelson Mandela, sur leur prétendue "liste de terroristes" jusqu'en 2008. Des exemples qui attestent de l'illégitimité, de la nature instrumentale et de l'hypocrisie de ces soi-disant "listes".

En outre, il est significatif que, dans son empressement cynique, le Parlement européen ferme les yeux sur l'occupation illégale des territoires palestiniens et l'oppression du peuple palestinien par Israël, sur la guerre au Yémen, sur les guerres des États-Unis, de l'OTAN et de ses alliés contre la Yougoslavie, l'Irak, l'Afghanistan, la Libye ou la Syrie, et leur cortège de morts, de souffrances, de destructions et de millions de personnes déplacées et de réfugiés.

Parmi les autres aspects profondément négatifs de la résolution, il convient de noter l'intention d'attribuer un caractère extraterritorial présumé et illégal à la politique de confrontation et de guerre que le Parlement européen cherche à promouvoir, en demandant à la Commission et aux États membres d'envisager d'éventuelles mesures à l'encontre des pays tiers qui ont leur propre position sur la relation avec la Russie et les sanctions imposées par l'UE, en appelant ouvertement et de manière inacceptable à la pression et au chantage sur ces pays.

Il convient également de noter l'intention du Parlement européen d'imposer une pensée unique sur le conflit en Ukraine - ses causes, les parties responsables et les voies à suivre -, ainsi que de réécrire l'histoire, en promouvant l'antisoviétisme et en blanchissant le fascisme.

L'incitation à la guerre, la dérive militariste, la spirale des sanctions imposées par les États-Unis, l'Union européenne et l'OTAN provoquent une grave détérioration de la situation économique et sociale, avec une spéculation effrénée, la hausse vertigineuse des prix de l'énergie, des denrées alimentaires et d'autres biens essentiels.

Conscients des graves dangers que cette politique comporte pour les peuples de l'Europe et du monde, les députés du PCP au Parlement européen réaffirment qu'il est urgent que les États-Unis, l'OTAN et l'Union européenne cessent de susciter et d'alimenter la guerre en Ukraine et ouvrent des voies de négociation avec les autres acteurs, à savoir la Fédération de Russie, en vue de parvenir à une solution politique, une réponse aux problèmes de sécurité collective et de désarmement en Europe, le respect des principes de la Charte des Nations unies et de l'Acte final de la Conférence d'Helsinki.

Il est nécessaire de défendre le dialogue en vue de la paix, en examinant les causes du conflit, et non pas d'inciter et d'alimenter une escalade aux conséquences imprévisibles, à laquelle cette résolution, et la voie qu'elle indique, contribue.

 

source : https://www.pcp.pt/en/people-want-peace-european-parliament-incites-confrontation-and-war

Tag(s) : #PCP, #UE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :