Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-11-16 11:19:29

      

La Havane, 16 nov. (RHC)- Le Haut-Commissaire des Nations Unies a prôné la nécessité d’enquêter sur les actes de violence enregistrés dans le département bolivien de Santa Cruz dans le cadre de la grève illimitée convoquée par son gouverneur Luis Fernando Camacho.

La députée bolivienne, Sulay Mamani, s'est déclarée satisfaite aujourd'hui de la réponse de l’ONU à la plainte déposée par l’Assemblée plurinationale de la Bolivie.  

"Nous, membres de l'Assemblée législative, nous avons déposé une plainte il y a quelques semaines concernant le degré de racisme et de violence observé dans le département de Santa Cruz, et nous nous félicitons de la déclaration des Nations Unies (ONU) sur la nécessité d'enquêter sur tous ces actes illégaux", a-t-elle déclaré.

La législatrice a insisté sur le fait que dans le cadre de ces enquêtes, le ministère public et les tribunaux doivent agir avec rigueur dans l'application de la loi afin que des crimes tels que ceux enregistrés dans le département de Santa Cruz ces dernières semaines ne se répètent pas.

La mission technique du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme en Bolivie a condamné ce mardi dans un communiqué les excès et appelé à la responsabilité de tous les acteurs pour garantir le respect et la jouissance des droits humains.

Les violences enregistrées ces 25 jours de grève illimitée sous prétexte de faire avancer la date du recensement de la population et du logement ont fait 4 morts et des centaines de blessés.

Les grévistes ont perpétré des attaques racistes, pillé et mis le feu à des édifices appartenant à des organisations sociales.

Le document reconnaît le droit de réunion et de protestation, mais prévient que cet exercice ne peut limiter les droits des autres, en particulier ceux qui se trouvent dans des situations de plus grande vulnérabilité.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/305123-la-condamnation-par-lonu-de-la-violence-a-santa-cruz-est-soulignee-en-bolivie

Tag(s) : #Bolivie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :