Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

22e Conférence internationale des partis communistes et ouvriers à La Havane, Cuba


Contribution du Parti Communiste Luxembourgeois (KPL)
Présentée par le président du KPL Ali Ruckert

 

Chères / camarades,

Au nom du Parti communiste luxembourgeois, je tiens à remercier chaleureusement les camarades du Parti communiste cubain d'avoir accepté – malgré les grandes difficultés auxquelles Cuba et le peuple cubain sont confrontés – d'organiser la 22e Conférence internationale des partis communistes et ouvriers à Cuba, et je les assure encore de la solidarité des communistes luxembourgeois. 

A vous tous, chers camarades, je voudrais transmettre les salutations les plus cordiales du KPL, l'une des plus petites formations du mouvement communiste, avec l'espoir que, face aux circonstances difficiles auxquelles nous sommes confrontés, nous puissions construire sur les principes qui nous unissent et, en nous appuyant sur notre boussole marxiste-léniniste, chercher ensemble et avec respect les voies et les alliés pour rendre possibles des changements sociaux fondamentaux, pour surmonter la société capitaliste d'exploitation et les dangers de guerre qu'elle représente et pour emprunter une voie de développement socialiste.  

 

Chères et chers camarades, 

Les problèmes auxquels sont confrontés de plus en plus de salariés et les retraités au Luxembourg s'aggravent d'année en année. La pauvreté augmente, un ménage sur trois a des difficultés à payer les factures de plus en plus élevées à la fin du mois, la crise du logement s'aggrave, de plus en plus de jeunes avec des contrats temporaires et des petits boulots vivent dans des conditions précaires, 10 pour cent des salariés vivent au niveau ou en dessous du seuil de pauvreté, bien qu'ils aient un travail tous les jours. 

En raison des prix élevés de l'énergie et des aliments, le pouvoir d'achat a diminué en 2021 et 2022. Ce phénomène a été accéléré par le fait que l'adaptation automatique des salaires à l'évolution des prix, qui est régie par la loi, a été manipulée au printemps 2022 par le gouvernement, en collaboration avec les représentants du capital et deux des trois grands syndicats. 

Le Parti communiste luxembourgeois a soutenu le seul syndicat qui s'est opposé à cette manipulation. C'était déjà un progrès par rapport au passé, lorsque ce syndicat était lui aussi entièrement sous l'influence du partenariat social avec le gouvernement et le capital. 

Les syndicalistes communistes ont joué un rôle important dans la mobilisation des membres du syndicat et des salariés. C'est un moment nouveau pour le KPL, car il y a encore deux ans, nous n'avions que peu de camarades qui avaient une certaine in fluence dans les structures du syndicat. 

La résistance d'un seul des grands syndicats est trop faible pour empêcher ou faire reculer le vol des salaires. Cela est aussi lié au fait que la résistance s'est limitée à des actions publiques et à des manifestations, mais qu'aucune action de grève n'a été menée, ce qui est de toute façon très rare au Luxembourg depuis 40 ans.

Le KPL considère que l'une de ses tâches principales est de créer une conscience politique parmi les salariés. Nous encourageons le syndicat à défendre résolument les intérêts des travailleurs, sans tenir compte des intérêts du gouvernement et du capital, et nous soutenons les revendications syndicales dans la mesure où elles visent à redistribuer la plus-value créée en faveur des travailleurs, à améliorer les conditions de travail et de salaire et à renforcer les droits sociaux. Parallèlement, les communistes défendent bien sûr leurs propres revendications sociales et politiques, qui ne visent pas seulement des changements dans le monde du travail, mais des changements sociaux et une abolition du capitalisme. En effet, où pouvons-nous trouver des compagnons de route potentiels, si ce n'est parmi les salariés syndiqués qui ont déjà une conscience sociale développée, afin de pratiquer une politique d'alliance qui contribue au renforcement de notre cause communiste et qui constitue l'un des fondements pour obtenir des changements sociaux fondamentaux. 

Actuellement, le KPL est encore faible, il a trop peu de membres actifs pour jouer un rôle plus important dans le mouvement syndical et dans la lutte politique, mais surtout, il n'a pas les moyens logistiques et financiers nécessaires pour propager ses alternatives à une large échelle et ainsi renforcer son influence de manière significative. En préparation des élections municipales du 11 juin 2022 et des élections législatives du 8 octobre 2022, c'est un handicap majeur. 

Dans ces circonstances, il est important que le KPL ait réussi à conserver son quotidien et à le compléter par une édition numérique, même si cela demande toujours un gros effort. 

Sans le quotidien, que nous utilisons aussi pour nous adresser directement aux habitants du pays avec des prises de position, nous ne serions guère visibles, car notre parti et son travail politique sont largement ignorés par les médias de masse au Luxembourg, surtout lorsque le KPL exige le retrait du Luxembourg de l'OTAN et le démantèlement des bases militaires des Etats-Unis et de l'OTAN au Luxembourg, et demande au gouvernement luxembourgeois de réduire radicalement le budget militaire, de retirer tous les soldats luxembourgeois de l'étranger et de signer la décision de l'Assemblée générale de l'ONU sur l'interdiction de toutes les armes nucléaires.   

Depuis l'attaque de la Russie contre l'Ukraine, le KPL est pourtant littéralement passé sous silence. La raison en est simple : contrairement à tous les autres partis politiques qui soutiennent le régime de Kiev, préconisent la livraison d'armes à l'Ukraine, soutiennent les sanctions contre la Russie et se livrent à une agitation antirusse sans précédent, le KPL s'est prononcé dès le début de la guerre pour un arrêt immédiat des hostilités et la recherche de solutions à la table des négociations qui tiennent compte des intérêts de sécurité de toutes les parties impliquées. 

Parallèlement, le KPL a exigé l'arrêt immédiat de la guerre économique et des sanctions occidentales contre la Russie. Car, outre la spéculation qui fait partie du capitalisme comme l'éclair et le tonnerre d'un orage, la politique de sanctions contre la Russie est la véritable raison pour laquelle l'énergie s'est d'abord raréfiée et que, par la suite, les prix ont explosé dans à peu près tous les domaines de la vie, avec les conséquences négatives que l'on sait sur le pouvoir d'achat et sur l'ensemble des conditions de vie des salariés au Luxembourg.

En tant que communistes luxembourgeois, nous considérons qu'il est de notre devoir d'informer à ce sujet et de mobiliser contre la guerre, les sanctions et les hausses de prix.

 

Merci de votre attention.

source : http://www.solidnet.org/article/22nd-IMCWP-Contribution-by-the-CP-of-Luxembourg/

Tag(s) : #RIPCO, #KPL

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :