Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-10-22 16:48:39

 

Jorge Montoya qui a appelé l'OEA en 2021 pour obtenir un soutien dans le cadre d'une fraude présumée, dit maintenant que l'OEA ne devrait pas intervenir dans les affaires internes. Photo: Congrès du Pérou

La Havane, 22 oct. (RHC)- Le bloc de partis péruviens d'extrême droite a continué à recevoir de sévères critiques vendredi lorsqu'ils sont passés de l'éloge de l'Organisation des États américains (OEA) à son attaque parce qu'elle a accepté d'envoyer une mission d'observation au Pérou.

L'image de la contradiction a été enregistrée dans une vidéo dans laquelle un journaliste confronte bruyamment le parlementaire de ce bloc, Jorge Montoya, parce qu'en 2021 il a demandé l'intervention de l'OEA pour revoir les résultats de l'élection du président Pedro Castillo, et rejette maintenant la mission annoncée.

Les analystes politiques ont souligné que la demande de l'année dernière était due à la confiance de la droite de trouver le soutien qu'elle recherchait, étant donné le bilan de l'organisation contre les gouvernements progressistes,

"Ceux qui, hier, frappaient à la porte de l'OEA pour demander un soutien en raison d’une fraude présumée, disent aujourd'hui qu'elle ne doit pas intervenir dans les affaires internes", a déclaré le ministre du Travail, Alejandro Salas, à propos du groupe de partis qui tentent d’évincer Pedro Castillo de la présidence. Ces partis d’opposition invoquent une accusation controversée du bureau du procureur général contre le président pour corruption présumée.

Pour le rappel, les efforts visant à la destitution du président remontent au début de son mandat et ont donné lieu à deux motions parlementaires, auxquelles s'ajoute une troisième pour laquelle des signatures sont en cours de collecte. Si cela échoue également, ils chercheront une autre voie.

Dans ce contexte, après l'annonce de la mission de l'OEA à la demande du gouvernement péruvien, M. Montoya a déclaré qu'aucune organisation internationale ne devait intervenir dans les affaires internes du Pérou.

"Quand ils ont voulu remettre en cause la volonté du peuple et l'élection démocratique du président de la République, ils sont allés frapper à la porte de l'OEA. Maintenant, ils veulent mettre en cause l'OEA" parce qu'elle a pris une décision qui leur est défavorable, a commenté le ministre de la Justice Felix Chero.

"Montoya, qui dit maintenant que l'OEA ne doit pas s'immiscer dans les questions de politique intérieure, est risible. Il dit qu'ils ont fait appel à cet organisme parce qu'il n'y avait pas d'autre instance pour dénoncer leur fausse fraude", a déclaré l'analyste Álvaro Campana.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/302683-perou-le-bloc-de-droite-critique-pour-ses-doubles-standards-au-sujet-de-loea

Tag(s) : #Pérou

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :