Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-10-04 11:10:53

      

Caracas, 4 oct (RHC) Le groupe de négociation de l'Armée de libération nationale (ELN) et le gouvernement colombien reprendront les négociations ici mardi pour parvenir à un accord de paix, le Venezuela agissant comme garant.

Une source officielle a informé, sans donner plus de détails, que la réunion aura lieu à l'Espace Culturel La Casona Aquiles Nazoa, dans l'État de Miranda.

La délégation de la guérilla est arrivée dans ce pays dimanche dernier en provenance de La Havane,  Cuba, où elle a publié un communiqué.

Le texte indique qu'après quatre ans de non-respect par l'État colombien de l'engagement pris avec la signature du protocole signé en avril 2016, le retour de la délégation du dialogue a eu lieu "avec sécurité et garanties".

Elle précise qu'elle a été accompagnée par les pays garants que sont Cuba, la Norvège et la République bolivarienne.

Le communiqué considère qu'il s'agit d'une victoire de la raison et du droit international "face à la perfidie du gouvernement de (Iván) Duque qui a cherché à se moquer non seulement des obligations contractées avec l'ELN, mais aussi avec la communauté internationale".

En ce sens, elle souligne que le gouvernement de Duque a également cherché à "causer un grave préjudice à la population et à Cuba, en tant que pays hôte des pourparlers dans son engagement pour la paix en Colombie".

La note remercie les pays garants pour "leur accompagnement, pour leur défense constante des principes juridiques internationaux et  la République et au peuple de Cuba pour leur pleine hospitalité".

Dimanche également, le vice-président exécutif, Delcy Rodríguez, s'est félicité de l'exécution des protocoles convenus entre l'exécutif colombien et l'Armée de libération nationale.

Sur son compte Twitter, Mme Rodríguez a déclaré que cette mesure garantissait "le retour sûr et garanti de la délégation de paix restée à Cuba".

Le gouvernement colombien et l'ELN ont entamé des pourparlers en février 2017 en Équateur, puis se sont déplacés à La Havane et, en 2019, les discussions ont été suspendues après une attaque contre une école de police à Bogota qui a fait 23 morts et des dizaines de blessés.

En août dernier, le nouveau gouvernement colombien de Gustavo Petro et l'Armée de libération nationale ont accepté de reprendre les pourparlers de paix, le Venezuela acceptant d'être l'un des garants.

Le 13 septembre, le président Nicolás Maduro a annoncé l'arrivée d'une lettre de Petro proposant que Caracas accepte de devenir le garant des négociations de paix et des accords du gouvernement colombien avec la guérilla de l'ELN.

Comme l'a fait le commandant Hugo Chávez en son temps, une fois de plus, nous disons à la Colombie que le Venezuela accepte le "caractère de garant et nous mettrons toute notre volonté pour une paix totale", a déclaré le président. (Source/PL)

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/300901-le-gouvernement-colombien-et-leln-reprennent-les-pourparlers-de-paix-au-venezuela

Tag(s) : #ELN, #Colombie, #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :