Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 05/10/2022 par PCF

Hautes-Pyrénées - Ay Carmela !

Lorsque le groupe O’Rojas a entonné ce célèbre chant de résistance espagnole et que les vieux militants espagnols se sont levés, le poing tendu pour les accompagner ; lorsque le même groupe a fait reprendre à toute la salle et comme un hommage aux résultats de la dernière élection présidentielle chilienne, le non moins célèbre « El pueblo unido jamas sera vencido » ; lorsque, en ouverture du meeting et juste après ce concert, des salariés de l’usine Pommier de Bagnères sont venus raconter leurs trois mois de grève, l’inflexibilité d’une direction, leurs doutes, leurs combats… Je crois que c’est pour vivre de tels moments, entre autres, que nous organisons tous les ans notre fête départementale de l’Humanité.

Le monde et le soleil étant présents, nous avons, une fois de plus, réussi cette alchimie unique et propre à nos fêtes : allier politique, concerts, débats, convivialité, culture, discussions et fraternité.

Notre fête commence traditionnellement par l’AG des vétérans à laquelle avaient été conviés nos jeunes communistes pour débattre autour du titre de l’affiche de notre fête : « Besoin de communisme ». Tout un programme !

Avec l’objectif de prendre le temps de la discussion et de s’éloigner des invectives des réseaux sociaux ou du buzz médiatique permanent, les débats furent ensuite riches et variés. D’abord sur la question de la forêt et des propositions communistes pour une bonne gestion de cette dernière, puis autour de la Nupes 65 et de sa structuration locale, et enfin autour du travail : un travail digne pour tous, c’est possible !

C’est la première fois que toutes les forces de gauche (du PS au NPA, de LO à EELV, en passant par la FI, Ensemble ou Génération.s) étaient présentes ensemble sur notre fête. De nombreuses associations et syndicats étaient aussi là, mêlant diversité et unité. La culture fut, une fois de plus, bien présente, avec les stands de la librairie de la Renaissance et des éditions Arcane 17.

Et puis, notre fête ne serait pas tout à fait réussie sans le respect intemporel de certaines traditions : l’apéro de l’ADECR, les crêpes de Soues, le repas des vétérans, le magret et le « Truc » de Barbazan-Debat.

Un grand merci à Pierre Lacaze pour sa disponibilité pour animer notre meeting. Un grand merci à l’ensemble des militants qui montent, démontent, rangent, servent, préparent, taillent, coupent et sans qui cette fête ne pourrait pas exister.

Hervé Charles

Secrétaire départemental PCF65

source : https://www.pcf.fr/hautes_pyrenees_ay_carmela

Tag(s) : #PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :