Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-10-15 22:36:41

      

Photo: TeleSur

La Havane, 15 oct. (RHC)- La CONAIE, la Confédération des nationalités indigènes d'Équateur a annoncé vendredi la clôture des pourparlers entre le gouvernement équatorien et les mouvements des peuples indigènes, sans accord sur tous les points, malgré les célébrations du gouvernement de Guillermo Lasso.

"Le peuple sait l'effort que nous avons fait pour résoudre les problèmes, mais il n'y a pas d'accord à deux tables: le travail et les subventions, et nous demandons au gouvernement d'assouplir sa position", a déclaré le président de la CONAIE, Leonidas Iza.

Durant les 90 jours de négociations, les représentants des peuples indigènes ont expliqué la nécessité de réduire le prix du carburant pour la population liée à l'agriculture et aux zones rurales, en raison de son impact sur l'économie de toute la population, ce qui n'a pas été accepté non plus.

Cependant, de son côté, le ministre équatorien du Travail, Patricio Donoso, assure que 17 accords ont été conclus lors des négociations sur le travail entre le gouvernement et les organisations indigènes, mais que ces dernières n'ont pas voulu signer l'acte de clôture, qui contenait ces accords.

Vendredi dernier, six tables rondes avaient conclu des accords: banques publiques et privées, énergie et ressources naturelles, développement productif, contrôle des prix, sécurité et justice, et droits collectifs.

Il convient de noter que les pourparlers sont le résultat de la grève historique de 18 jours en juin dernier. Au vu des résultats des négociations, le mouvement indigène a annoncé qu'il évaluerait les prochaines étapes de la lutte avec sa base.

Source: TeleSur

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/302020-equateur-les-negociations-entre-la-conaie-et-le-gouvernement-concluent-sans-accords

Tag(s) : #Equateur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :