Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-09-21 09:06:18

      

La Havane, 21 sept. (RHC)- Le président de l'Argentine, Alberto Fernández, a appelé  à la construction d'un nouveau système international fondé sur la paix, l'égalité et où il n'y a pas de place pour ceux qui encouragent la haine et la violence.

Lors d'une conférence à la New School University de New York, le président a souligné que la pandémie de Covid-19 a mis en évidence les faiblesses, les misères, les pénuries et les injustices du monde dans lequel nous vivons.

Quelque chose d'imperceptible à l'œil humain était capable d'anéantir la vie de millions de personnes et ne faisait pas de distinction entre riches et pauvres, puissants et faibles. Cela a mis toutes les économies sens dessus dessous. Nous avons l'obligation éthique et morale de construire quelque chose de différent car, si nous ne le faisons pas, tant de souffrance aura été inutile, a-t-il déclaré.

L'Amérique latine est le continent le plus inégalitaire du monde et il est temps de changer cette réalité. Nous devons également nous intéresser de près aux Caraïbes, qui sont une zone à risque du point de vue du changement climatique, a-t-il ajouté.

D'autre part, il a indiqué que la voix de la région doit être entendue dans la recherche de la paix en Ukraine car le sud sera le plus touché par les conséquences de la guerre et la crise alimentaire qui s'annonce.

Nous ne pouvons pas permettre que des vies continuent d'être perdues dans des conflits armés. L'Argentine et la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes veulent se développer et être les acteurs d'un monde pacifique, a souligné Alberto Fernandez qui assure la présidence tournante de la CELAC.

Il a souligné que la pandémie a également généré du découragement et de l'abattement, ce qui a rendu possible la résurgence de vieux fascismes et de discours violents.

La tentative d’assassinat de la vice-présidente Cristina Fernández il y a quelques jours est le résultat de la haine et la nier ne nous sert à rien. Cela se passe dans le monde entier. En Europe, par exemple, les droites récalcitrantes progressent. Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise, a-t-il déclaré.

Nous devons construire un nouveau système international, plus égalitaire, équilibré et équitable, où chacun a sa place et où personne n'est exclu. Je suis certain que l'Amérique latine est en train de repenser sa trajectoire, a-t-il déclaré.

Le chef d'État a assuré que la région "a vécu quatre années horribles sous l'administration du président Donald Trump, une période durant laquelle le Groupe de Lima a émergé, une tentative a été faite pour détruire le Marché commun du Sud et l'Union des nations sud-américaines a été mise en pièces".

Cependant, nous commençons à changer. Andrés Manuel López Obrador est arrivé au Mexique et au lieu de regarder vers le nord, il a regardé vers le sud. Puis Luis Arce a pris la présidence de ce pays, Gabriel Boric a gagné au Chili, Gustavo Petro en Colombie et Luiz Inácio Lula da Silva se bat au Brésil. Nous demandons la paix pour commencer à construire un monde qui nous inclut et nous permet de gagner sans avoir besoin de sang et de guerre, a-t-il déclaré.

Source: Prensa Latina

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/299824-le-president-argentin-appelle-a-la-paix-et-a-legalite

Tag(s) : #Argentine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :