Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-09-05 17:43:38


 

Photo : Archives/RHC

La Havane, 5 sept (RHC) L'intellectuel cubain Abel Prieto a salué lundi le travail d'un forum d'études sur Cuba parrainé par l'Université de Nottingham, au Royaume-Uni, comme un espace permettant de contrecarrer l'hégémonie culturelle qui prévaut dans le monde.

"Nous sommes plus colonisés que jamais, c'est pourquoi il est si important de créer des espaces de débat comme celui-ci", a déclaré le président de Casa de las Americas, s'exprimant par vidéoconférence lors de l'événement en ligne.

Après avoir dénoncé les tentatives de rabaisser la culture au rang de simple marchandise, M. Prieto a retracé le passé colonial et néocolonial de notre pays, ainsi que les changements entrepris dans le secteur culturel après le triomphe du 1er janvier 1959.

L'écrivain et essayiste a déclaré que le leader de la révolution cubaine, Fidel Castro (1926-2016), considérait la culture comme un élément transformateur de grande envergure, seul moyen de parvenir à l'émancipation.

Il a fait remarquer que le premier livre à sortir de l'imprimerie nationale naissante en 1960 n'était pas un manuel d'endoctrinement, mais "L’ingénieux noble Don Quichotte de la Manche", le chef-d'œuvre de l'Espagnol Miguel de Cervantes.

La 15e conférence annuelle du Forum d'études cubaines a débuté ce jour, virtuellement, et se poursuivra jusqu'à jeudi, avec la participation d'universitaires britanniques, cubains et autres du monde entier.

Photo : eHospice

Le jour de l'ouverture, Jackie Cannon, professeure à l'université de Nottingham, et Arnold August, journaliste canadien, ont abordé "l'effet Obama", en référence à la visite du président américain de l'époque sur l'île des Caraïbes en mars 2018, et à sa participation à un programme humoristique à la télévision locale.

Des chercheurs du Centre d'études hémisphériques et américaines de l'Université de La Havane ont participé à un panel consacré au blocus américain contre Cuba, à la géopolitique et à l'impact de cette mesure unilatérale sur la politique étrangère des États-Unis envers le pays antillais.

Dans les prochains jours, des présentations seront faites par Jorge Fornet, directeur du Centro de Recherches Littéraires de la Casa de las Américas, et Michel Torres, directeur de la maison d'édition Nuevo Milenio.

Fondé il y a 25 ans, le Cuba Studies Forum de l'Université de Nottingham se définit comme un groupe de discussion international qui se consacre à la promotion de la coopération, des échanges universitaires et des conférences sur la réalité culturelle et politique de l'île des Caraïbes. (Source : PL)

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/298384-cuba-mise-en-garde-contre-les-dangers-de-la-colonisation-culturelle-photo

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :