Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-09-26 11:50:58

      

Par María Josefina Arce

Cuba a un nouveau code de la famille. Dans le cadre d'un exercice démocratique véritable et légitime, les Cubains se sont prononcés aux urnes dimanche faveur d'un document moderne, inclusif et répondant aux problèmes de la société actuelle.

Environ 67% des votants a voté OUI lors du référendum populaire auquel les citoyens ont participé de façon active malgré des conditions météorologiques défavorables.

Alina Balseiro, présidente de la Commission nationale électorale, en annonçant les résultats, a affirmé que la tendance du OUI est irréversible, même si le décompte n'est pas encore terminé dans quelques endroits en raison des pluies.

Elle a félicité tous les électeurs pour leur discipline et leur civisme, ainsi que toutes les personnes qui ont permis le bon déroulement de ce véritable processus démocratique.

Plus de 23 000 bureaux de vote ont été installés sur l'ensemble du territoire national. Dans huit provinces et dans la municipalité spéciale de Isla de la Juventud, les heures de vote ont dû être prolongées en raison de la pluie.

Cette journée a vu une forte participation des nouvelles générations, signe de leur engagement envers l'avenir du pays. Ils étaient présents aux bureaux de vote et dans d'autres activités liées au processus. En outre, pour la première fois, plus de 400 000 jeunes, ayant atteint l'âge requis, ont voté.

Nos enfants et adolescents, membres de l'Organisation des Pionniers José Martí, ont gardé les urnes, un fait qui étonne plus d'un dans le monde, mais qui est tout à fait normal dans notre pays.

En juillet dernier, l'Assemblée nationale du pouvoir populaire a approuvé le nouveau code de la famille, qui rendra hommage à une Cuba plus juste, qui défend et étend les droits de chaque Cubain.

L'événement de ce dimanche a été l’aboutissement de mois de débat, d'analyse et de recherche de consensus, car il s'agit d'un texte de tous et pour tous. Des juristes et autres spécialistes ont apporté leurs connaissances et ont tenu compte des traités internationaux en la matière, dont Cuba est signataire.

Cela s'est accompagné d'un débat large et ouvert dans toute la nation. Il n'y a pas eu un seul Cubain qui a voulu exprimer son opinion et ne l'a pas fait. Non seulement des réunions ont été organisées sur les lieux de travail, dans les centres d’enseignement et dans les différentes communautés, mais d'autres mécanismes tels que les courriers électroniques institutionnels ont également été mis en place.

Ce fut une discussion profonde, où chaque opinion a été écoutée avec respect, et qui a abouti au texte soumis à l'appréciation des Cubains aux urnes, à savoir la 25e version .

La large participation des citoyens à l’élaboration et à l'approbation de ce texte a enrichi la nation. Comme l'a dit le président cubain Miguel Díaz Canel, les débats qui ont été générés, la façon dont les gens se sont arrêtés pour réfléchir à des questions qui ne les intéressaient pas avant, nous ont fait grandir en tant que société.

Cuba a vécu ce dimanche, sans aucun doute, une journée historique, avec une transparence totale, dans laquelle elle a parié sur l'amélioration de la société, sur la garantie des droits de chacun de ses enfants, sans exclusions.

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/300377-cuba-a-un-nouveau-code-de-la-famille

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :