Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi 15 septembre 2022
C'est le capitalisme : Selon l'ONU, 50 millions de personnes sont victimes de l'"esclavage moderne".


Manifestation contre l'esclavage des enfants en Inde.
L'intensification de l'exploitation dans le capitalisme monopoliste continue de produire des formes modernes d'esclavage, qui se sont particulièrement intensifiées pendant les deux années de la pandémie de coronavirus en 2020-2022. 
Cinquante millions de personnes dans le monde sont piégées dans le travail forcé ou le mariage forcé, a déclaré l'ONU lundi, avertissant que leurs rangs avaient augmenté de façon spectaculaire ces dernières années.

L'étude réalisée par les agences des Nations unies pour le travail et les migrations et la Walk Free Foundation a révélé qu'à la fin de l'année dernière, 28 millions de personnes étaient soumises au travail forcé et 22 millions vivaient dans un mariage forcé. Cela signifie que près d'une personne sur 150 dans le monde est victime de formes modernes d'esclavage, selon le rapport. La pandémie de Covid, qui a aggravé les conditions de vie et gonflé les niveaux d'endettement de nombreux travailleurs, a accru le risque, selon l'enquête.


Associée aux effets du changement climatique et des conflits armés, elle a contribué à "une perturbation sans précédent de l'emploi et de l'éducation, à une augmentation de l'extrême pauvreté et à des migrations forcées et dangereuses", ce qui aggrave la menace, selon le rapport.
Les enfants représentent une personne sur cinq en situation de travail forcé, et plus de la moitié d'entre eux sont victimes d'exploitation sexuelle commerciale, indique le rapport.

Les travailleurs migrants sont trois fois plus susceptibles d'être soumis au travail forcé que les travailleurs adultes non migrants, indique le rapport.

"Ce rapport souligne l'urgence de veiller à ce que toutes les migrations soient sûres, ordonnées et régulières", a déclaré Antonio Vitorino, directeur de l'Organisation internationale pour les migrations, dans le communiqué.

L'esclavage moderne est présent dans pratiquement tous les pays, avec plus de la moitié des cas de travail forcé et un quart des mariages forcés dans les pays à revenu moyen supérieur ou à revenu élevé.

Selon le rapport, 14 % des personnes en situation de travail forcé effectuent un travail imposé par les autorités de l'État, ce qui suscite des inquiétudes quant aux abus du travail obligatoire en prison dans de nombreux pays, y compris les États-Unis.

Le rapport de l'ONU met également en lumière la situation en Chine, où plusieurs agences de l'ONU ont mis en garde contre la possibilité de travail forcé, notamment dans la région du Xinjiang, où Pékin est accusé de détenir plus d'un million de Ouïghours et d'autres minorités musulmanes. Pékin a rejeté avec véhémence ces accusations, affirmant qu'il gère des centres de formation professionnelle pour aider à éradiquer l'extrémisme.

source : https://www.idcommunism.com/2022/09/this-is-capitalism-un-says-50-million-people-stuck-in-modern-slavery.html

Tag(s) : #Capitalisme

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :