Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-08-05 19:27:52

      

Bogotá, 5 août, (RHC)- La Commission de la vérité a remis ce vendredi  son rapport final à la Juridiction spéciale pour la paix et à l'Unité de recherche des personnes disparues qui composent le Système global pour la paix en Colombie.

Le 28 juin, la Commission de la vérité, organe de transition créé à la suite de la signature de l'accord de paix en 2016 entre l'État et les anciennes Forces armées révolutionnaires de Colombie-Armée du peuple, a présenté son rapport visant à clarifier les causes, les faits et les conséquences de plus de 50 ans de conflit armé.

La présentation a eu lieu devant des représentants des pays garants du processus de paix (Cuba et la Norvège), des organisations internationales telles que l'ONU, des victimes du conflit, des organisations des droits de l'homme, entre autres.

Francisco de Roux, président de cet organisme, en présentant la recherche, a appelé à la réconciliation en Colombie et déclaré qu'avec cette présentation, ils envoient un message au public pour mettre fin à la tragédie intolérable d'un conflit dans lequel 80 % des victimes sont des civils non combattants et moins de deux pour cent des décès ont eu lieu au combat.

"Nous appelons à libérer notre monde symbolique et culturel des pièges de la peur, de la colère, de la stigmatisation et de la méfiance. Pour retirer les armes de l'espace vénérable du public. Nous nous distançons de ceux qui introduisent les armes à feu dans la politique", a-t-il déclaré.

Il a demandé que les droits de l'homme soient protégés et que les institutions soient mises au service de la dignité de chaque personne, des communautés et des peuples ethniques.

Il a expliqué qu'ils ont constaté que ceux qui reconnaissent leur responsabilité, loin de détruire leur réputation, l'améliorent, et passent du statut de partie du problème à celui de partie de la solution que les victimes appellent de leurs vœux et dont eux-mêmes, les auteurs, ont besoin.

La Colombie possède la richesse émouvante de son peuple, la multiplicité de ses expressions culturelles, la profondeur de ses traditions spirituelles et la ténacité du travail et de l'esprit d'entreprise pour produire les conditions qui satisfont la vie à laquelle ils aspirent, a-t-il déclaré.

Cependant, il s'agit d'une société exclusive, avec des problèmes structurels qui n'ont jamais été confrontés à la volonté politique et à la grandeur éthique indispensables, comme l'inégalité, le racisme, le traitement colonial, le patriarcat, la corruption, le trafic de drogue, l'impunité, le négationnisme, la sécurité qui n'assure pas la sécurité.

"Nous avons reçu la mission d'éclaircir en trois ans et demi la vérité sur ce conflit armé de plus de six décennies, de rendre la dignité aux victimes, d'obtenir une reconnaissance volontaire de la part des responsables, de favoriser la coexistence dans les territoires et de formuler des propositions viables de non-répétition", a-t-il souligné.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/295675-colombie-la-commission-de-la-verite-remet-son-rapport-final-au-systeme-integral-pour-la-paix

Tag(s) : #Colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :