Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-08-22 14:41:45

      
 


La Havane, 22 août (RHC) Forgée dans la chaleur de la Révolution et sculptée par des créateurs de différentes expressions esthétiques, l'Union des écrivains et artistes de Cuba (Uneac) célèbre son 61e anniversaire en défendant la culture de l'île.

Au cours de ses six décennies d'existence, la principale organisation de l'avant-garde artistique du pays a réussi à unir ses voix pour exalter et sauvegarder les valeurs de l'authentique culture cubaine, comme le stipulent les principes fondateurs de l'institution.

Depuis sa naissance, le 22 août 1961, par la main du poète national Nicolás Guillén, elle a ouvert les portes d'un mouvement marqué par la liberté de création et le soutien aux processus sociaux mis en œuvre par les dirigeants du pays.

Ces jours-ci, les plates-formes numériques associées à l'Uneac rappellent la date qui a marqué sa genèse, lorsque le leader historique de la révolution cubaine, Fidel Castro, a prononcé le discours Palabras a los intelectuales et affirmé l'importance créateurs dans l'élaboration de cette œuvre émancipatrice.

En réponse à ces paroles, aussi valables que le premier jour, le président de l'Uneac, Luis Morlote, a signalé les défis actuels, en cohérence avec les propos de Fidel Castro, qui a prôné une "organisation critique, belligérante et active", qui participerait à un modèle de dialogue démocratique avec le système institutionnel de la culture.

Il y a un défi fondamental dans le travail de l'organisation qui est de parvenir à un fonctionnement plus actif, il doit ressembler à son époque et doit continuer à interagir avec les entités du secteur, en mettant au premier plan les priorités des écrivains et des artistes", a-t-il souligné, a souligné Luis Morlote dans un audiovisuel posté sur le réseau social Facebook.

Pour célébrer les 61 ans de la fondation de l'Uneac, les affiliés de tout le pays participent à un programme varié d'actions axées sur tous les domaines de la création, sous le slogan 'Nous sommes là', démontrant ainsi leur soutien aux processus politiques, économiques et sociaux qui se déroulent dans la plus grande des Antilles.

Au cours des journées précédentes, les membres de l'organisation ont discuté de l'avant-projet de loi sur la communication sociale et dans chaque commission provinciale ont échangé leurs opinions sur la mise en œuvre de la nouvelle réglementation et sur la nécessité de rapprocher leur travail des communautés.

Reconnaissance de personnalités, expositions et activités artistiques sont au programme des célébrations.

Ceux-ci sont guidés par l'engagement de "préserver et défendre les racines historiques, l'identité nationale, l'héritage de Martí et de Fidel, et la fierté d'être Cubains", comme l'a déclaré le Conseil national tenu le mois dernier.

À cet égard, l'exposition de posters Digo que yo no soy un hombre puro, (je dis que je ne suis pas un homme pur, en français), en hommage à Nicolás Guillén, à l'occasion du 120ème anniversaire de sa naissance, sera présentée dans la salle Villena du siège de l'Uneac à La Havane.

Source Prensa Latina

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/297287-avant-garde-artistique-61-ans-de-defense-de-la-culture-cubaine

Tag(s) : #UNEAC, #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :