Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les prisonniers palestiniens en Israël commencent à manifester en soutien aux grévistes.

Ramallah, 23 juil (Prensa Latina) Une quarantaine de prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim dans les prisons israéliennes en solidarité avec deux compatriotes dont la santé s'est détériorée en raison du jeûne qu'ils pratiquent pour demander leur libération, a rapporté aujourd'hui la presse nationale.
 
 
 
 
23 juillet 2022
CDT04:34 (GMT) -0400
Selon l'agence de presse Al Quds, un groupe de membres du Jihad islamique a entamé la manifestation hier soir, et 75 autres membres du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) devraient leur emboîter le pas demain.

Le FPLP a annoncé dans un communiqué que ce sera le début d'une campagne de soutien à Raed Rayyan, qui n'a pas mangé depuis plus de 100 jours, et à Khalil Awawdeh, qui a repris le jeûne après la promesse non tenue des autorités israéliennes de le libérer.

Awawdeh, père de quatre enfants, a mené une grève de la faim pendant 111 jours avant d'y mettre fin en juin après avoir conclu un accord avec les autorités de Tel Aviv.

Les deux hommes sont détenus dans le cadre de la détention dite administrative, utilisée par Israël pour arrêter des Palestiniens pour des périodes renouvelables allant généralement de trois à six mois, sur la base de preuves non divulguées que même l'avocat de l'accusé n'est pas autorisé à voir.

De nombreux détenus soumis à cette règle font systématiquement des grèves de la faim illimitées pour dénoncer leur cas et obliger les autorités israéliennes à les libérer.

Les Palestiniens et les groupes de défense des droits de l'homme accusent la détention administrative de violer les procédures régulières, car elle permet aux prisonniers de dissimuler des preuves alors qu'ils sont détenus pendant de longues périodes sans être inculpés, jugés ou condamnés.

Au début du mois, quatre organisations non gouvernementales ont révélé dans une déclaration commune que les forces de sécurité israéliennes avaient arrêté 3 873 Palestiniens au cours du premier semestre 2022.

Rien qu'en juin, 464 personnes ont été arrêtées dans les territoires occupés, dont 70 mineurs et 18 femmes, ont-ils précisé.

Ziad Al-Nakhala, le secrétaire général du Jihad islamique, a menacé hier de représailles si l'un des grévistes était tué.

car/rob

source : https://www.prensa-latina.cu/2022/07/23/presos-palestinos-en-israel-inician-protesta-en-apoyo-a-huelguistas

Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :