Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-07-10 16:12:33

      

Colombo, 10 juillet (RHC) - Les principaux partis d’opposition sri-lankais ont accepté de former un gouvernement intérimaire, selon le quotidien Deccan Herald.

"Nous avons convenu en principe de former un gouvernement d’unité avec la participation de tous les partis pour une période intérimaire. Il s’agira d’un gouvernement où tous les partis seront représentés", a déclaré le député Vimal Veerawansa.

Le principal parti d’opposition, United People’s Power, a indiqué qu’il avait eu de vastes débats internes.

"Nous recherchons un gouvernement intérimaire de tous les partis pour une période limitée, puis nous rendons aux élections parlementaires", a souligné le secrétaire général du parti, Ranjit Madduma Bandara.

Les dirigeants des partis politiques représentés au Parlement se réuniront lundi pour débattre de la convocation de la Chambre des représentants et remettre le pouvoir au nouveau gouvernement après la démission du président Gotabaya Rajapaksa.

La veille, dans la capitale sri-lankaise, Colombo, de nombreuses manifestations ont éclaté pour protester contre la grave crise économique que traverse le pays. Les manifestants sont entrés dans la résidence du président en franchissant le périmètre de sécurité de l’immeuble, ont fait irruption dans la résidence privée du Premier ministre et l’ont incendiée.

Selon les médecins, à ce jour, les manifestations ont fait une quarantaine de blessés, dont deux policiers.

Les dirigeants des partis du Parlement sri-lankais ont exigé la démission du président et du Premier ministre lors de la réunion extraordinaire convoquée à l’occasion des manifestations.

En outre, les dirigeants des partis ont demandé que le Président du Parlement, Mahinda Yapa Abeywardena, soit nommé Président par intérim et que le chef de l’État soit élu parmi les membres du Parlement au cours des 30 prochains jours, ainsi que de nommer un gouvernement intérimaire de tous les partis et de tenir des élections sous peu. Le Premier ministre, Ranil Wickremesinghe, a accepté de démissionner sur la recommandation des dirigeants des partis de "céder la place à un gouvernement de tous les partis", pour assurer "la continuité du travail du gouvernement ainsi que la sécurité de tous les citoyens".

Le pays souffre d’une grave pénurie de denrées alimentaires, de combustibles et d’autres biens de première nécessité, faute de devises pour ses importations.

Les recettes du pays ont été réduites en raison de la baisse du tourisme due à la pandémie de coronavirus et à d’autres facteurs.

Le 12 avril, Sri Lanka a suspendu le paiement de sa dette extérieure, qui s’élève à plus de 50 milliards de dollars, et elle est en pourparlers avec le Fonds monétaire international pour restructurer sa dette. (Source Sputnik)

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/293103-les-partis-dopposition-sri-lankais-conviennent-de-former-un-gouvernement-provisoire

Tag(s) : #SriLanka

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :