Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-05-19 12:34:33

      

La Havane, 19 mai, (RHC).- Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador a proposé à l’administration Joe Biden de remplacer l’OEA, l’Organisation des États américains, par un autre organisme régional lors d’une rencontre avec le sénateur Christopher Dodd, envoyé de la Maison Blanche chargé du Sommet des Amériques.

Le président du Mexique, pays clé pour les États-Unis dans la région, a fait dépendre sa participation au Sommet de l’inclusion de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua sur la liste des invités.

Les délégations ont passé en revue certains des thèmes du Sommet, de la mobilité de la main-d’œuvre à la relance économique, en passant par les problèmes de chaînes d’approvisionnement ou le plan d’action contre la pandémie. “La conversation a été franche et intéressante”, a assuré Marcelo Ebrard, le chef de la diplomatie mexicaine à la sortie de la réunion.

La Maison Blanche n’a pas encore annoncé de décision, concernant la présence au Sommet des présidents Díaz-Canel, Nicolas Maduro et Daniel Ortega mais elle a ouvertement montré sa réticence à inclure “des pays qui ne respectent pas la démocratie”. Dans le même temps, Biden n’a pas renoncé à ce que son homologue mexicain se rende à Los Angeles.

López Obrador a expliqué, selon le résumé du secrétaire aux Relations extérieures, “quels sont les concepts” qui sous-tendent sa décision. Il s’agit d’abord “d’entrer dans une nouvelle étape historique, de jeter les bases d’une nouvelle relation”. “En fait, ce qu’il a évoqué aujourd’hui est ce qu’il a dit à l’occasion de l’anniversaire de Simón Bolívar l’année dernière”, a poursuivi le ministre des Affaires étrangères. “Il a proposé que le continent américain aille vers une sorte d’union, avec des rythmes et des modalités différents, mais plus ou moins ce que l’Europe a fait à l’époque et laisse derrière elle d’autres étapes de l’histoire plus symbolisées par ce qu’a été l’OEA.”

Marcelo Ebrard a assuré que les contacts se poursuivraient “dans les prochaines heures et dans les prochains jours”. “L’important, c’est que le dialogue soit très bon”, a-t-il ajouté.

La demande de López Obrador de n’exclure personne a été rejointe par le président du Chili, Gabriel Boric, celui de l’Argentine, Alberto Fernández, celui de la Bolivie, Luis Arce, et celle du Honduras, Xiomara Castro. Le président du Guatemala, Alejandro Giammattei, a annoncé qu’il ne se rendrait pas à Los Angeles en raison des critiques de la Maison Blanche à l’égard de l’élection de la procureure générale du pays d’Amérique centrale pour un second mandat de quatre ans.  

Source: Sputnik

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/288311-le-mexique-invite-les-etats-unis-a-laisser-derriere-loea

Tag(s) : #Mexique, #OEA

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :