Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cité de Panamá, 11 mai (Prensa Latina) Des organisations de défense de droits de femmes au Panama se prononcent aujourd’hui pour que justice soit faite dans les cas de disparitions.

Selon des chiffres fournis par le ministère public, à ce jour, 17 femmes sont portées disparues sur l’ensemble du pays. 

À ce sujet, le procureur général désigné, Javier Caraballo, a signalé que les autorités faisaient tout leur possible à propos de la recherche. Il s’est de même engagé à tenir des réunions auprès des représentantes des groupes féminins. 

Ces derniers jours, plusieurs groupes ont dénoncé la disparition au Panamá d'au moins 15 femmes au cours de l'année écoulée. Ces organisations craignent que les disparues aient été assassinées, kidnappées ou violées.

Mardi, plus d’une centaine de femmes se sont rassemblées dans le parc Belisario Porras de la capitale près du parquet général de la nation, en réclamation de leurs droits.

« Nous crions en raison de chaque femme disparue ; nous nous voulons en vie », c’était le message qu’on pouvait lire sur l’une des nombreuses banderoles. « Pas une de moins », « ça suffit », pouvait-on lire sur d’autres. Certaines manifestantes partaient de foulards violets et de pancartes avec le slogan « Nous voulons de la justice, pas de statistiques ».

Les manifestantes ont demandé au président de la République, Laurentino Cortizo, de déclarer la disparition des femmes comme « un problème d’État ».

De même, elles ont demandé au procureur général de renforcer les bureaux de procureurs chargés des enquêtes, en personnel et équipement, dans le but de retrouver les femmes qui ont quitté leur domicile un jour et ne sont jamais revenues.

Le secrétaire général du ministère public, Azael Samaniego, a dit lundi à la presse que le bureau enquête actuellement 17 disparitions de femmes et 29 disparitions d’hommes.

À cet égard, la chaîne d’information TVN a dénoncé qu’au cours de trois derniers mois, au moins trois indigènes de la région Ngabe Bugle ont disparu dans la province de Chiriqui, en plus de deux autres portées égarées depuis des années. 

Un suspect a été arrêté et attend son procès, mais cette problématique fait craindre les mères et inquiète la population de la capitale.

Toutes les affaires se trouvent au bureau du procureur chargé des homicides, compte tenu du moment de la disparition, a précisé ladite chaîne.

jcc/ssa/mem/ga

source : https://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=889132:disparition-des-femmes-au-panama-des-manifestants-reclament-justice&opcion=pl-ver-noticia&catid=99&Itemid=101

Tag(s) : #Panama

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :