Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-05-21 08:20:29

      

Logo de Stockholm + 50, sur photo d'illustration du reboisement de mangroves à Cuba. Image: Prensa Latina

La Havane, 20 mai, (RHC)- La participation de Cuba à la   conférence internationale Stockholm +50, le mois prochain, est une reconnaissance des politiques publiques élaborées actuellement sur l’île et de son travail quotidien en faveur du progrès durable et inclusif.

C’est ainsi que l’a résumé Maribel Gutiérrez, représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) sur le territoire antillais, en soulignant que l’expérience de la nation caribéenne, lui a valu l’invitation à l’événement aux côtés d’une douzaine de pays latino-américains participant à la rencontre.

Aujourd’hui plus que jamais, il est impératif de promouvoir le développement durable sur la voie de la prospérité mondiale, le bien-être humain et de la santé de la planète, a  déclaré la fonctionnaire en évoquant l’importance de cette réunion.

Les efforts de Cuba pour parvenir à un progrès social en équilibre tout en préservant l’environnement sont soutenus par le PNUD dans des domaines tels que l’application d’une approche de relance verte dans le secteur du tourisme et la conception d’un système de transport public à faibles émissions à La Havane, pour n’en citer que deux exemples.

On travaille également à la conception de mesures d’adaptation au changement climatique, en mettant l’accent sur les solutions naturelles visant à améliorer la résilience des écosystèmes agro-productifs et des zones côtières, ainsi que sur la création de couloirs biologiques dans les zones de montagne.

L’agence des Nations Unies soutient également la mise en œuvre de solutions financières innovantes en faveur de la biodiversité, telles que les banques vertes, des crédits avantageux et des assurances environnementales, ainsi que les efforts visant à la transformation numérique de la gestion des informations environnementales.

Avant la réunion dans la capitale suédoise, le PNUD a facilité, en collaboration avec les autorités cubaines, l’organisation de consultations nationales auxquelles ont été invités des membres de la société civile, des dirigeants territoriaux et des représentants du gouvernement dans le but de formuler des recommandations sur les actions prioritaires à entreprendre dans ce domaine.

Ainsi, la conférence internationale Stockholm +50 a le mérite supplémentaire de stimuler la participation des citoyens, comme un élément indispensable pour la construction des sociétés conçues sur la base des critères de leurs habitants.

Un autre des éléments promus dans le processus préalable au Forum, est l’interaction entre les fonctionnaires et les membres de la société civile, grâce à laquelle le cadre normatif est diffusé, ainsi que les actions menées dans ce domaine.

La directrice générale du ministère de la Science, de la Technologie et de l’Environnement, Odalys Goicochea, a par exemple déclaré lors d’un atelier dans le cadre des consultations que notre pays accorde la priorité aux objectifs contenus dans sa législation environnementale, en dépit du contexte économique difficile et de l’intensification du blocus maintenu par les États-Unis contre le peuple cubain depuis plus de 60 ans. 

Elle a souligné que les bases du Plan national de développement économique et social jusqu’en 2030, tiennent compte de l’importance de réduire les vulnérabilités aux effets du changement climatique et de l’importance de garantir la protection et la conservation des écosystèmes. 

La dirigeante a mentionné parmi les éléments qui contribuent le plus aux efforts de l’île la stratégie de transition vers une économie circulaire par le biais de l’exploitation optimale des ressources, en mettant l’accent sur une plus grande efficacité des systèmes de production et de services. 

La conférence internationale Stockholm +50 : Une planète saine pour tous: notre responsabilité, notre opportunité, se tiendra dans la capitale suédoise les 2 et 3 juin et vise à accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

Cette fois-ci, la conférence rendra hommage au 50ème anniversaire de la conférence des Nations unies sur l’environnement humain (1972), ainsi qu’au 50ème anniversaire de la création du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/288452-cuba-a-stockholm50-reconnaissance-de-sa-lutte-pour-un-developpement-inclusif

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :