Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Parti communiste d'Espagne salue  la grève générale en Inde contre les politiques du gouvernement d'extrême droite.
Actualités PCE 30 mars 2022

Nous saluons la grève générale en Inde contre les politiques du gouvernement d'extrême droite.
30 mars 2022
Le Parti communiste d'Espagne salue chaleureusement la grande mobilisation qui a eu lieu en Inde. Les ouvriers et les paysans indiens ont organisé une grève générale de deux jours. Les 28 et 29 mars 2022, les usines et les banques, les chemins de fer et les ports, les entreprises de tous les secteurs économiques, et leurs travailleurs, les employés de bureau et les paysans indiens se sont mobilisés contre les politiques du gouvernement de Narendra Modi, qui a fait avancer les privatisations et les concessions frauduleuses, alors que le pays est embourbé dans la corruption, la hausse du chômage et les dures conséquences de la pandémie de Covid-19. La vague de la pandémie, qui ne s'est pas arrêtée, a aggravé la situation dans le pays et les difficultés croissantes des travailleurs.

Le gouvernement Modi a imposé une législation qui détériore les conditions de travail, diminue les salaires des travailleurs, permet aux employeurs d'augmenter plus facilement les heures de travail et facilite le licenciement des travailleurs. Les syndicats exigent l'adoption de mesures visant à mettre fin à ce harcèlement et à garantir un revenu minimum aux familles sans emploi ou piégées dans des emplois précaires et mal rémunérés. Ainsi, quelque 250 millions de travailleurs, de Delhi à Bombay en passant par Calcutta, suivront la grève, bien que le Bharatiya Mazdoor Sangh, un syndicat lié au parti nationaliste d'extrême droite de Modi, le Bharatiya Janata Party, boycotte la grève.

Outre l'appel du All Indian Trade Union Congress et d'autres syndicats, comme le CITU, les communistes et d'autres partis de gauche ainsi que les syndicats d'agriculteurs se sont soulevés contre le gouvernement Modi, en créant un mouvement, le Samyukta Kisan Morcha, qui demande également le retrait des trois lois agricoles qui ont mis fin aux prix minimums garantis par le gouvernement, favorisant ainsi les grandes entreprises de manutention et de transformation des aliments. Modi a retiré les lois en décembre 2021 pour mieux préparer l'élection partielle de mars 2022, mais le mouvement exige une garantie de prix minimum pour ses cultures.

Malgré ses politiques profondément anti-peuple, Modi et son parti ont remporté les élections dans quatre États en mars 2022, dont l'État le plus peuplé du pays, l'Uttar Pradesh, où Yogi Adityanath, un dangereux moine hindou connu pour sa rhétorique agressive d'extrême droite, est sorti renforcé et pourrait succéder à Modi à l'avenir. Lors des élections de 2019, avec un discours nationaliste et xénophobe, le Bharatiya Janata de Modi remporte 37 % des voix et la majorité absolue au parlement, la Lok Sabha, tandis que la gauche poursuit son renforcement progressif dans des conditions difficiles. L'Inde organisera des élections présidentielles en juillet 2022 et des élections législatives en 2024.

Le Parti communiste d'Espagne félicite ses camarades indiens du CPI(M) et du CPI, ainsi que tous les travailleurs et paysans indiens pour le succès de la mobilisation, dénonce la politique anti-peuple promue par le cabinet ministériel et les organisations patronales, et espère que la grève générale réussira à faire reculer le gouvernement d'extrême droite de Narendra Modi et sera un pas de plus dans le renforcement de la classe ouvrière indienne.

source : https://pce.es/saludamos-la-huelga-general-en-la-india-contra-las-politicas-del-gobierno-de-extrema-derecha/

Tag(s) : #PCE, #Inde, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :