Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-04-12 11:20:59

      

La Havane, 12 avril, (RHC)- La violence et les assassinats de leaders sociaux en Colombie ont été à l’ordre du jour des débats ce mardi au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le Conseil de Sécurité a demandé au président Iván Duque de présenter une évaluation des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la politique de paix dans la légalité sous son mandat en Colombie.

C'est la première fois que le président colombien s'adresse au Conseil de sécurité des Nations Unies, l'organe qui a créé la mission de vérification de l'application des accords de paix, dont le mandat a été prolongé jusqu'au 31 octobre 2022.

Des organisations, des mouvements sociaux et des forces politiques d'opposition ont critiqué l'intervention du président colombien qui n'a pas autorisé la présence des victimes de la récente vague de violence au Conseil de sécurité.

La visite du chef d'État colombien intervient quelques jours après qu'un récent rapport de l'organisation multilatérale ait exprimé son inquiétude face à l'augmentation de la violence dans plusieurs départements du pays tels que Chocó, Putumayo et Arauca.

Selon le rapport sur la situation en Colombie rendu par le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, la population civile est la plus touchée par la vague de violence, notamment les communautés indigènes et afro-colombiennes.

Le document rappelle que, depuis la signature des accords de paix en septembre 2016, 315 ex-combattants ont été tués, dont 11 au cours du dernier trimestre.

António Guterres a demandé à l'État colombien de garantir la protection des personnes en danger dans les zones rurales où opèrent des groupes rebelles armés.

Source: TeleSur

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/291737-la-vague-de-violence-en-colombie-aux-debats-du-conseil-de-securite

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :