Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

73 ans d'OTAN sont des années de trop - la dissolution de l'OTAN est urgente
Jeudi, 21 Avril, 2022

Déclarations
Le 4 avril marque le 73e anniversaire de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN). Cela fait 73 ans d'existence injustifiable au regard de la Charte des Nations unies et 73 ans d'activité contraire aux principes de paix et de désarmement.

Aujourd'hui, la nature belliciste et agressive de l'OTAN est plus qu'évidente et est prouvée par les guerres d'agression qu'elle a menées et qu'elle continue à mener ; par les sanctions qu'elle soutient et promeut ; par les dépenses d'armement qu'elle assume (plus de la moitié du total mondial) ; pour avoir imposé aux pays qui la constituent la réaffectation d'au moins 2% de leur PIB respectif à la composante militaire, une valeur qu'elle entend augmenter encore davantage.

Comme il l'a toujours fait, le CPPC réaffirme une fois de plus, et dans la situation actuelle que nous vivons avec une acuité particulière, l'urgence de dissoudre ce bloc politico-militaire, en le remplaçant par un système de sécurité collective basé sur les Nations Unies. Il est urgent de s'engager sur des voies qui servent effectivement les peuples, l'Humanité et la paix, ce qui passe nécessairement par une solution diplomatique et négociée des conflits, apaisant les tensions au lieu de les intensifier.

Contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, l'OTAN n'est pas le garant de la paix et de la sécurité. Au contraire, elle est un instrument de guerre et d'agression au service de l'agenda hégémonique des États-Unis d'Amérique. Un instrument qui a joué un rôle de premier plan dans l'escalade actuelle de la guerre en Europe de l'Est. Les élargissements successifs, le déploiement de forces et d'armes près des frontières de la Fédération de Russie, la tenue de manœuvres près de ces frontières et la "promesse" d'intégrer l'Ukraine ont été des facteurs déterminants pour la situation actuelle.

Il est nécessaire de mettre fin aux agressions et aux sanctions, aux demandes de nouveaux élargissements, à la course aux armements et à l'augmentation continue des dépenses militaires. C'est le chemin qui a conduit à l'escalade actuelle et c'est en suivant un chemin inverse qu'il sera possible de construire la paix.

À l'occasion d'un nouvel anniversaire de l'OTAN, qui coïncide cette année avec une guerre en Europe qui ne sert aucun des peuples qui en sont victimes, le Conseil portugais pour la paix et la coopération lance à nouveau un appel à la paix, rappelant, deux jours après l'anniversaire de la Constitution de la République portugaise, son article 7, qui stipule que "le Portugal prône l'abolition de l'impérialisme, du colonialisme et de toute autre forme d'agression, de domination et d'exploitation dans les relations entre les peuples, ainsi que le désarmement général simultané et contrôlé, la dissolution des blocs politico-militaires et l'établissement d'un système de sécurité collective, en vue de la création d'un ordre international capable d'assurer la paix et la justice dans les relations entre les peuples. "

Dans ce sens, le gouvernement portugais est appelé à respecter la Constitution, en élaborant et en appliquant des politiques qui l'appliquent et qui doivent être guidées par l'indépendance nationale, la non-ingérence, la coopération avec les peuples ; en rejetant la guerre et le militarisme, en défendant l'émancipation et le progrès de l'humanité, qui ne seront possibles que dans un monde de Paix, un monde que tous les peuples revendiquent.
source : http://www.wpc-in.org/statements/73-years-nato-are-years-too-many-%E2%80%93-dissolution-nato-urgent

Tag(s) : #OTAN, #Portugal

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :