Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Havane, 25 mars (Prensa Latina) Le président de la Casa de las Américas, Abel Prieto, a rappelé aujourd’hui l’héritage de l’écrivain, journaliste et révolutionnaire argentin Rodolfo Walsh, en commémorant les 45 ans de son assassinat à Buenos Aires. 

Via son compte Twitter, Prieto a également noté que le travail de Walsh a contribué à la construction du genre de témoignage dans le travail journalistique. Ses romans Opération Massacre et Qui a tué Rosendo ? ont été des œuvres pionnières dans ce domaine, a-t-il souligné. 

La veille, lors d’un hommage rendu à l’ambassade d’Argentine dans cette capitale pour la Journée de la mémoire, pour la vérité et la justice de cette nation, des diplomates, journalistes et militants ont reconnu la pratique littéraire de Walsh comme témoignage et dénonciation de la dictature civique et militaire instaurée après le coup d’État de 1976 en Argentine .

Walsh a participé à la fondation de l’agence Prensa Latina et a réussit à déchiffrer des messages secrets révélant les plans des États-Unis d’envahir Cuba par Playa Girón en avril 1961 avec des exilés cubains.

Il a été tué par une équipe spéciale de l’École de mécanique de la marine argentine après avoir diffusé la Lettre ouverte d’un écrivain à la Junte militaire, document qui exposait les violations des droits de l’Homme et les horreurs perpétrées par la dictature de son pays. 

Ses restes, comme celui de nombreuses victimes du régime (1976-1983), sont toujours portés disparus.

peo/oda/ool/mks

source : https://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=888752:souvenir-de-rodolfo-walsh-a-cuba&opcion=pl-ver-noticia&catid=185&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba, #Walsh, #argentine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :