Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Havane, 7 mars (Prensa Latina) L’Union des journalistes de Cuba (UPEC) a rejeté aujourd’hui ce qu’elle considère comme une guerre de désinformation et de censure autour du conflit entre la Russie et l’Ukraine, ce qui encourage la russophobie. 

Une déclaration de la présidence de l’UPEC critique les actions visant à déconnecter la Russie, à interdire ses médias d’information et à condamner des journalistes.

Ces mesures, jamais utilisées face aux multiples invasions des États-Unis à de nombreux pays, sont aussi une atteinte à la culture, amplifiée au point de l’inquisition médiévale avec la littérature russe et d’autres manifestations artistiques, une sorte de néo-barbarie inconcevable dans la prétendue Europe cultivée, manifeste la déclaration.

Grâce à la censure contre Russia Today (RT), Spoutnik et d’autres médias russes, le seul récit qui semble exister est celui de Washington, ajoute le texte.

Il note que les États-Unis, avec l’OTAN, se sont proclamés juges de la vérité mondiale et que leurs plateformes de communication étiquettent les profils des journalistes travaillant pour des médias d’origine russe, mais aussi de journalistes indépendants et du personnel technique qui a fourni des services sous-traités.

Personne n’a osé faire la même chose avec CNN et Fox News quand ils ont rendu possible la désinformation qui s’est terminée par le massacre d’un million de personnes en Irak, en Afghanistan, en Libye et dans un chaos sanglant qui persiste, ajoute l’Union des journalistes cubains.

L’UPEC a réaffirmé dans sa déclaration sa vocation pacifique et sa solidarité avec les victimes du conflit.

Elle a également souligné son alerte "sur cette guerre contre l’information, contre le journalisme honnête et contre la culture, une guerre qui détruit des concepts et des valeurs conquis par toute l’humanité tout au long de son histoire".

Le texte conclut : « la désinformation est un crime de lèse-culture, et dans les circonstances actuelles elle favorise l’apogée du néofascisme et d’autres maux ».

peo/rgh/ool

source : https://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=888611:lupec-rejette-la-desinformation-et-la-censure-concernant-le-conflit-ukraine-russie&opcion=pl-ver-noticia&catid=185&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :