Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Édité par Reynaldo Henquen
2022-02-24 14:46:29

      

 

Caracas, 24 février (RHC) Le vice-président de la Sécurité Remigio Ceballos a averti que le Venezuela est aujourd’hui prêt à faire face à de probables actions violentes de l’extérieur.

Nous avons vu plus de 20 actions violentes contre l’État vénézuélien, elles sont bien détaillées. Nous pourrions dire qu’une telle action pourrait se produire cette année contre notre pays, a dénoncé le ministre des Affaires intérieures, de la Justice et de la Paix.

À cet égard, il a souligné que les Forces armées nationales bolivariennes (FANB)  sont  armées pour défendre la souveraineté, «ferme, en union civique et militaire policière pour assurer le bien-être du peuple, réaliser le développement intégral de la nation, avancer vers une nouvelle ère et pouvoir consolider la paix".

Ceballos a noté que le Gouvernement de la Colombie encourage les actes de violence contre le Venezuela, alors qu’il est incapable de contrôler le problème des drogues et les massacres qui  ont lieu fréquemment sur son territoire.

Le vice-président a rappelé que lorsqu’il y a des déclarations politiques contre l’Etat vénézuélien "soudain il y a des actions violentes, comme ce qui s’est passé avec les guarimbas et les protestations de 2017 .

Les FANB sont toujours concentrées à Apure, a-t-il souligné, faisant allusion aux opérations menées par le Commandement Stratégique Opérationnel dans la zone frontalière pour neutraliser les groupes Terroristes Armés Narcotrafiquants de Colombie qui attaquent ce pays.

La veille, c’était le troisième anniversaire de la bataille des Ponts, qui s’est déroulée le 23 février 2019, lorsque le peuple et les forces de sécurité vénézuéliennes ont fait échouer une tentative d’invasion depuis la Colombie.

Après le récit d’une prétendue crise humanitaire, on tentait de fomenter des affrontements internes qui aboutiraient à une guerre civile, pour justifier l’invasion militaire, ce qui est typique du Manuel de guerre non conventionnelle des États-Unis, appliqué dans d’autres nations comme l’Irak, la Libye et la Syrie.

Au cours des commémorations, les principaux dirigeants de cette nation ont réaffirmé leur volonté de défendre le Venezuela contre toute agression, extérieure ou intérieure.

 

Source Prensa latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/287327-le-venezuela-pret-a-faire-face-a-des-agressions-exterieures

 

 
Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :