Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déclaration conjointe du KKE et du TKP pour les 70 ans de l'adhésion de la Grèce et de la Turquie à l'OTAN


Déclaration commune du Parti communiste de Grèce (KKE) et du Parti communiste de Turquie (TKP) à l'occasion du 70e anniversaire de l'adhésion de la Grèce et de la Turquie à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN). La déclaration se lit comme suit :
"Il y a sept décennies, la Grèce et la Turquie ont rejoint l'organisation impérialiste de l'OTAN, créée par les États-Unis et leurs alliés d'Europe occidentale.


L'OTAN, en tant que bras politico-militaire de l'impérialisme américain et européen, visait l'Union soviétique et les autres pays qui s'efforçaient de construire le socialisme en Europe, et à renforcer et protéger le pouvoir du capital dans chacun de ses États membres.

Avec l'adhésion de la Turquie et de la Grèce à l'OTAN, sa soi-disant "aile sud-est" a été formée, en vue d'une confrontation avec l'URSS, puis avec le Pacte de défense de Varsovie, qui allait à l'encontre des plans impérialistes. Ceux-ci cherchaient à exploiter la position géopolitique des deux États et leurs capacités militaires afin de faire progresser les aspirations impérialistes dans une région plus vaste (les Balkans, la mer Noire, la Méditerranée orientale, le Moyen-Orient, le Caucase). Dans cette direction, les États-Unis et l'OTAN ont "planté" des bases militaires dans les deux pays, au nom de la "protection du monde démocratique contre le communisme". Ils ont soutenu par tous les moyens l'attaque de la bourgeoisie contre les deux peuples, la suppression de tout droit démocratique et syndical par les régimes militaires bourgeois qui ont été imposés à la Turquie et à la Grèce. En outre, les soldats turcs et grecs ont été appelés à verser leur sang pour des intérêts étrangers dans les guerres impérialistes de l'OTAN, comme la guerre de Corée et plus récemment en Afghanistan.

L'adhésion conjointe des deux pays était présentée comme une issue pour un avenir pacifique commun des deux peuples. Les développements survenus à ce jour ont démenti ces affirmations. L'OTAN, qui ne reconnaît pas les frontières intérieures, non seulement n'a pas résolu les problèmes bilatéraux, mais les a compliqués et a agi en faveur de la course aux armements, des conflits militaires, du nationalisme, de tout ce que la bourgeoisie cultive, divisant les peuples.

Aujourd'hui, l'OTAN existe toujours, malgré la dissolution de l'URSS, du Pacte de Varsovie, ayant joué un rôle de premier plan dans les contradictions qui se manifestent au sein du système impérialiste entre les forces de l'euro-atlantisme et les nouvelles puissances capitalistes, comme la Chine et la Russie. La Turquie et la Grèce, malgré les déclarations d'une politique "indépendante" et "multidimensionnelle", continuent à être impliquées dans les plans de l'organisation impérialiste de l'OTAN. Elles prennent une part active aux exercices militaires visant à encercler la Russie, sont devenues des bastions de l'OTAN contre d'autres peuples et, d'autre part, une cible de représailles pour ses rivaux. C'est dans le cadre de cette compétition inter-impérialiste qu'a eu lieu l'intervention militaire de la Russie en Ukraine, versant de l'huile sur le feu des guerres impérialistes.

Dans ces conditions, les partis communistes de Grèce et de Turquie :

- Exigent la fin de la participation de nos pays aux plans impérialistes de l'OTAN, comme l'encerclement de la Russie.
- Nous exigeons la fermeture des bases américaines et de l'OTAN en Turquie et en Grèce.
- Nous luttons pour le désengagement des deux pays de l'OTAN et de toute union impérialiste, avec les peuples maîtres sur leur terre.
- Nous luttons contre toute confrontation militaire pour les intérêts de la bourgeoisie et des alliances impérialistes !
- Nous luttons contre les énormes dépenses militaires des deux pays, qui créent un environnement encourageant la guerre, et contre tout incident violent et conflit de guerre entre les deux pays.
- Nous menons une lutte contre les violations des frontières et remettons en question les traités internationaux qui ont défini les frontières dans la région. Ne pas changer les frontières et les traités qui les définissent.

Le Parti communiste de Grèce et de Turquie, sous notre bannière commune, l'internationalisme prolétarien, appelle la classe ouvrière et les autres couches populaires à intensifier leur lutte contre l'OTAN, en général contre les plans de la bourgeoisie et les alliances impérialistes, contre le nationalisme et le racisme, pour renforcer le message que les deux peuples voisins peuvent et doivent vivre en paix !

La lutte contemporaine contre l'OTAN, contre toute union impérialiste est une lutte pour la paix, l'amitié des peuples, contre l'exploitation de classe, la barbarie capitaliste, pour la nouvelle société socialiste-communiste.

24 février 2022".

source : https://www.idcommunism.com/2022/02/joint-statement-by-kke-and-tkp-for-the-70-years-since-accession-of-greece-turkey-to-nato.html

Tag(s) : #TKP, #KKE, #OTAN

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :