Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-02-15 09:33:55

      

La Havane, 15 février (RHC) Cuba rappelle ce mardi l’explosion du cuirassé Maine dans les eaux de La Havane à 124 ans de l’événement qui a causé la mort de plus de 260 marins.

Une grande partie des officiers supérieurs étant arrivée à terre à 21 heures du soir, une détonation a emporté la moitié du navire, qui a fini par couler près de la bouée où il était amarré.

Selon des documents historiques, le cuirassé de la marine américaine est arrivé à La Havane le 25 janvier 1898 avec un équipage de 354 hommes pour une prétendue visite de routine.

Son explosion laisse encore aujourd’hui plus de questions que de réponses sur une possible auto agression, accident ou fait prémédité de la part de l’Espagne.

La presse à sensation américaine n’a pas hésité à accuser les Espagnols de l’explosion et des journaux comme le New York Journal et le New York World ont influencé l’opinion publique selon ce critère.

La marine des États-Unis a créé une commission chargée d’enquêter sur les faits et a établi un rapport dans lequel elle notait que "seule l’explosion d’une mine située sous le navire" aurait pu provoquer une telle destruction.

Le rapport est arrivé au Congrès des États-Unis le 29 mars et est devenu le prétexte direct pour déclarer la guerre à l’Espagne le 25 avril.

La partie espagnole a fait valoir qu’après l’explosion, aucune colonne d’eau ou de houle n’a été détectée, pas plus que les poissons morts dans les environs, phénomènes qui auraient pu être perceptibles en cas d’explosion sous l’eau.

D’autres théories portent sur un possible accident provoqué par une explosion à l’intérieur à cause de la surchauffe du charbon.

Des documents de l’époque montrent que ce cuirassé fabriqué en 1895, de 100 mètres de longueur, 17 de largeur et six mille 700 tonnes de poids, portait une double charge nécessitant des mesures de sécurité spéciales.

Le navire chargeait du charbon pour alimenter les huit chaudières qui actionnaient ses hélices jumelles et environ 60 tonnes de poudre noire utilisée comme munitions pour leurs systèmes d’armes.

En 1911, le gouvernement américain a décidé d’extraire du fond de la baie de La Havane les restes du Maine, qui ont été remorqués, dynamités et coulés en haute mer, ce qui a fait disparaître les preuves matérielles.

Les historiens conviennent que l’explosion a été le prétexte américain pour s’immiscer dans la guerre d’indépendance contre l’Espagne, qui s’est terminée par une intervention militaire et l’instauration d’une République soumise aux intérêts du pays voisin.

En 1925, le gouvernement cubain d’Alfredo Zayas a inauguré le monument dédié aux victimes du Maine en face du Malecón de La Havane (la promenade du bord de mer) en souvenir des 266 marins qui ont péri dans l’explosion.

Au sommet de la structure, un aigle chauve en bronze a été installée avec des ailes déployées comme symbole de la présence des États-Unis dans la nation caribéenne.

Et il y restera jusqu’à ce que le 18 janvier 1961, le Conseil des monuments créé par le gouvernement révolutionnaire cubain, a accepté la modification du monument et à la suite de cela, l’aigle a été supprimé, et d’autres changements ont été apportés, comme la mise en place d’une plaque avec l’inscription suivante : "Aux victimes du Maine qui ont été sacrifiées par la voracité impérialiste dans leur désir de s’emparer de l’île de Cuba". (Source : Prensa Latina)

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/286240-cuba-rappelle-lexplosion-du-cuirasse-maine-a-124-ans-de-levenement

Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :