Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-02-15 11:20:37

      

Caracas 15 février (RHC) Le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) a demandé aujourd’hui à l’Argentine de clarifier le lien présumé de l’ancien président Mauricio Macri, dans une tentative d’invasion contre cette nation sud-américaine.

Le premier vice-président de cette organisation, Diosdado Cabello, a remis en question ce lundi lors d’une conférence de presse, que le cabinet d’Alberto Fernández ne se soit pas prononcé après que l’enquête du journaliste argentin Horacio Verbitsky ait révélé l’implication de l’ancien président argentin dans l’opération Puma.

«Nous sommes attristés de savoir ce que l’on sait par ces voies, par une enquête journalistique. Nous n’avons entendu aucune déclaration du gouvernement actuel de l’Argentine. Nous exigeons que ce soit clair, le PSUV exige que ce soit clair», a souligné Cabello dans son intervention.

Il a insisté sur le fait que, ne pas se prononcer, c’est tout laisser là, "comme si tout était un même paquet, c’est pourquoi nous exigeons que cela soit clarifié (...) Nous condamnons toute intervention militaire, tentative d’invasion de n’importe quel pays vers un autre, nous la condamnons, nous la censurons, nous ne serons jamais en faveur de cela ».

L’enquête journalistique a révélé que l’armée argentine a envisagé une invasion du Venezuela entre avril et juillet 2019, sous le gouvernement Macri, qui a soutenu la stratégie militaire des États-Unis pour renverser le président Nicolás Maduro.

Verbitsky a révélé que l’opération était dirigée par le général Juan Martin Paleo, qui était alors commandant de la force à déploiement rapide. Depuis mars 2020, il est chef d’état-major des forces armées.

Lors de la planification de l’opération, la force à déploiement rapide faisait partie d’une force multinationale, créée par une résolution figurative des Nations Unies (qui n’a jamais eu lieu dans la réalité), a révélé l’enquête.

La stratégie concernant l’invasion prévue du Venezuela aurait été appuyée par un commando argentin qui agirait pour de prétendues raisons humanitaires, selon les déclarations du général Juan Martin Paleo lui-même.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/286262-appel-a-une-reaction-de-largentine-sur-loperation-contre-le-venezuela

Tag(s) : #Venezuela, #argentine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :