Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2022-01-25 11:27:04

      

Bogota, 25 janvier (RHC) L’Institut d’Études pour le Développement et la Paix (Indepaz), de Colombie,  a confirmé aujourd’hui l’assassinat du chef et garde indigène José Albeiro Camayo Güetio.

Selon Indepaz, ce crime ferait 10 dirigeants et défenseurs des droits humains tués en 2022 et 1296 depuis la signature de l’Accord de paix en 2016.

Cxhab Wala Kiwe, membre du Comité de défense de la vie et des droits de l’homme, a déclaré que, lors d’une attaque menée par le groupe autoproclamé Colonne mobile Jaime Martinez, dans le secteur connu sous le nom de Printemps du territoire ancestral de Las Delicias, municipalité de Buenos Aires, département du Cauca, l’ancien coordinateur régional de la garde indigène a été assassiné.

Il a assuré que des hommes armés de cette structure avaient même forcé la communauté à participer à des réunions, devant lesquelles l’autorité neeh we’Sx de Las Delicias a exigé le respect de la population, et a décidé d’expulser avec les Kiwe thegnas (garde indigène) les intrus du territoire.

«En réponse, les bandes armées ont accusé les autorités, la garde et la communauté, menaçant directement les villageois et les intimidant avec des armes à feu», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Parmi les hommes armés se trouvait celui appelé «El Paisa», le responsable des assassinats de Breiner Cucuñame et Guillermo Chicame, il y a à peine 10 jours, a-t-il souligné.

Plus tard, les membres du groupe ont commencé à tirer sur la communauté réunie et ont tué le chef nasa.

 «Tous les territoires indigènes du Cauca et les organisations sœurs sont alertés au plus haut point pour accompagner la famille Camayo Güetio et la communauté de Las Delicias en ces moments d’horreur et de mort», a-t-il déclaré.

La Colombie vit une spirale de violence, qui a laissé en moins d’un mois 10 massacres et 10 leaders sociaux assassinés, des affrontements de groupes armés dans le département d’Arauca, des attentats à l’explosif, alors qu’il reste un peu plus d’un mois avant les élections législatives dans le pays.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/283959-un-chef-indigene-est-assassine-en-colombie

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :