Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié le 19/01/2022 par PCF

Toutes et tous mobilisés avec Fabien Roussel !

Notre 4e assemblée des secrétaires départementaux·ales qui s’est tenue ce samedi 15 janvier a marqué une rentrée offensive des fédérations pleinement engagées dans la campagne de l’élection présidentielle.

Dans un contexte politique difficile, face à la droite extrémisée et l’extrême droite, nous partageons l’idée qu’une étape de notre campagne a été franchie : nous ne sommes plus une candidature de plus !

L’originalité de notre projet et du discours de notre candidat peut nous ouvrir un espace politique important à un moment où beaucoup de nos concitoyens n’ont pas encore fait leur choix. Y parvenir demande d’abord l’engagement du plus grand nombre, l’unité des communistes, chacun pouvant apporter sa contribution comme militant·e, élu·e, avec beaucoup d’organisation pour être efficace dans les 85 jours qui nous séparent du premier tour.

Les camarades ont témoigné de leur enthousiasme, sur la forme comme sur le fond, devant les prestations de notre candidat, qui parle « vrai » et « juste ».

Notre candidature peut apparaître comme une candidature « authentique et sincère », celle « du bon sens à gauche », celle qui renoue avec les catégories populaires, veut redonner « tout son sens au travail » et à la République, et qui sur tant de sujets, de l’école à l’énergie, porte des propositions originales et ambitieuses. D’ores et déjà nous marquons des points auprès de beaucoup de nos concitoyens et de nombreux salariés d’entreprises en lutte rencontrés par Fabien Roussel. D’où l’importance de poursuivre nos actions pour faire connaître notre candidat, faire grandir la notoriété de Fabien et du Parti pour nous renforcer.

L’enjeu est désormais de passer à une deuxième phase de la campagne, avec comme élément central notre projet présidentiel qui sera présenté le 24 janvier et disponible avant la fin du mois dans les fédérations, et l’ambition de tenir 500 réunions publiques sur ce projet.

De nombreuses interventions insistent sur l’importance de lier notre projet aux préoccupations quotidiennes, à la santé comme dans le Var, au coût de la vie et au pouvoir d’achat comme dans le Val-d’Oise, aux transports comme en Seine-Saint-Denis, pour montrer l’utilité du vote communiste pour répondre aux besoins et aspirations de nos concitoyens. Tous les camarades pointent des attentes sociales très fortes dans le pays, une exigence de « respect », des batailles importantes sur les salaires. Il s’agit aussi d’élever notre niveau d’intervention sur des points forts de notre projet encore insuffisamment connus, en matière de féminisme et de droits des femmes, notamment pour que le puissant mouvement de libération de la parole des femmes et pour l’égalité gagne de nouvelles avancées.

Pour passer de l’intérêt naissant à l’engagement pour notre candidature, des initiatives sont prises pour développer notre campagne malgré les contraintes sanitaires.

La dynamique s’amplifie dans les fédérations ! À commencer par celles qui accueilleront Fabien dans les jours qui viennent, comme la fédération de l’Essonne.

Au-delà, beaucoup de camarades ont fait part des nombreuses actions menées : tournée pour rencontrer les     ; porte-à-porte avec la Lettre aux Français ; organisation d’une grande journée d’action sur un thème chaque semaine, comme cela se fait par exemple dans les Pyrénées-Orientales ; création de nouveaux comités des jours heureux comme dans le Val-de-Marne ; débats programmés sur les grands enjeux de la présidentielle comme dans la Drôme sur l’emploi ; présence sur de nombreuses luttes sectorielles et rencontres avec les organisations syndicales ; participation également à des mobilisations comme celle pour la paix dans le Finistère ; reconstitution de réseaux de salariés dans des entreprises ou services publics comme dans l’Hérault parmi les postiers et les cheminots ; lettre du conseiller départemental aux maires de son canton pour parrainer Fabien Roussel comme en Gironde ; journaux ou lettre d’information régulière de la campagne ; cars prévus pour se rendre au meeting du 6 février à Marseille comme dans le Vaucluse.

De nombreuses adhésions ont déjà été réalisées en fin d’année dernière et en ce début d’année, comme le pointent le Var ou la Moselle. Et dans plusieurs fédérations, le nombre de cotisants augmente à nouveau, revenant en 2021 au-dessus du niveau de 2020, après cette année qui avait été très difficile. L’animation de la souscription pour la présidentielle et les législatives doit néanmoins prendre encore de l’ampleur !

La désignation de nos candidates et candidats aux législatives s’accélère partout dans le pays, avec l’ambition d’être présents dans le plus grand nombre possible de circonscriptions. Des ambitions élevées sont fixées pour réaliser partout le meilleur score, conserver notre groupe à l’Assemblée, augmenter le nombre de députés communistes et, au-delà, de députés de gauche face à la droite et l’extrême droite !

Toutes et tous mobilisés, en campagne avec Fabien Roussel !

Igor Zamichiei

coordinateur de l’exécutif national

source : https://www.pcf.fr/toutes_et_tous_mobilis_s_avec_fabien_roussel

Tag(s) : #PCF, #Roussel2022

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :