Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercredi 5 janvier 2022
Adieu à la militante communiste grecque Maria Sideri


Maria Sideri, figure emblématique du mouvement communiste grec, est décédée à l'âge de 98 ans. "C'est avec fierté et respect que nous faisons nos adieux à notre camarade Maria Demseri-Sideri, qui est décédée au terme d'un cycle de vie long et complet, d'une action ininterrompue et de luttes incessantes", souligne un communiqué du Comité central du Parti communiste grec (KKE).
Maria Sideri est née à Kozani, dans le nord de la Grèce, en 1923. En 1943, elle a rejoint l'organisation de jeunesse de la résistance EPON et a pris une part active à toutes ses activités contre l'occupation nazie. Plus tard, elle rejoint le KKE.


Elle a été arrêtée deux fois pour son activité politique, la première le 5 décembre 1946, la seconde le 7 juillet 1947 et a été condamnée à mort à cinq reprises. Elle est restée en prison pendant 14 ans, attendant chaque jour son exécution. Le 23 novembre 1959, il a été libéré sous caution.

En 1981, la maison d'édition "Hermes" a publié son premier livre "Quatorze ans", un récit biographique qui présente sa vie depuis son arrestation jusqu'à sa libération, avec des illustrations de ses propres œuvres qui ont été créées pendant ses nombreuses années de prison. En 1992, elle a présenté son deuxième livre intitulé "Years of Pain". Il était membre de la Société des écrivains grecs depuis 1984.

La camarade Maria, l'une des milliers de combattants inflexibles de la lutte des classes, était l'une des dernières survivantes de la tristement célèbre prison d'Averoff, où elle était responsable de la chorale des femmes emprisonnées. Elle était mariée au poète communiste George Sideris, qu'elle a rencontré alors qu'il était emprisonné dans les prisons d'Aegina.
Maria était apparue dans le documentaire de 2018 "O dromos mas" (Notre chemin), produit par le Parti communiste pour son 100e anniversaire, relatant des moments de la vie et de l'activité des femmes détenues dans la prison d'Averoff.

Le KKE exprime ses sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

source : https://www.idcommunism.com/2022/01/farewell-to-greek-militant-communist.html

Tag(s) : #KKE, #Grèce

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :