Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Édité par Reynaldo Henquen
2021-12-10 09:44:32

      

Caracas, 10 décembre (RHC) Le Venezuela a qualifié les Etats-Unis d'"arrogants" pour avoir essayé de mettre en œuvre son modèle de démocratie dans un monde diversifié, en encourageant des événements comme le Sommet pour la démocratie.

Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Félix Plasencia, a critiqué jeudi l’administration de la Maison Blanche, dirigée par Joe Biden, pour avoir organisé le Sommet pour la Démocratie (dont Caracas est exclue)  a dénoncé que Washington croit être la seule autorité qui détermine un modèle de démocratie dans un monde plein de différentes "réalités et pensées".

"Une fois de plus les Etats-Unis démontrent leur arrogance en décidant que, dans un monde de réalités et de pensées si diverses, il peut devenir le seul Etat juge qui puisse déterminer ce qu’est et ce qui n’est pas une démocratie" a déclaré Plasencia lors de l’ouverture du Congrès mondial des peuples pour la paix.

Évoquant l’assaut du Capitole des États-Unis au début de 2021, le chef de la Diplomatie vénézuélienne a souligné que Washington "a violé et viole à plusieurs reprises" les principes de la Charte de l’Organisation des Nations Unies (ONU). "Comment peut-on considérer comme démocratique un pays qui, à lui seul, cumule 30 % des émanations de gaz à effet de serre du monde et prend des mesures coercitives arbitraires et illégales pour soumettre les peuples et forcer les États à avoir tel ou tel comportement ?" s-est-il demandé-.

Selon le ministre vénézuélien des Affaires Étrangères, ce sommet a pour objectif de poursuivre les gouvernements indépendants, en instrumentalisant des questions telles que les droits de l’homme, la corruption et la démocratie. "La vérité est que ce sommet n’a pas commencé pour parler de démocratie", a-t-il souligné.

Le sommet s’est tenu jeudi aux États-Unis. Le rendez-vous rassemble des leaders mondiaux, de la société civile et du secteur privé, et ses prétendus objectifs sont de renforcer la démocratie contre l’autoritarisme, de lutter contre la corruption et de promouvoir les droits humains'.  

La Russie et la Chine ont rejeté ce sommet, affirmant qu’il s’agit d’un "produit évident" de la mentalité américaine de "guerre froide", qui alimentera la "confrontation idéologique" et la rupture du monde en créant de nouvelles "lignes de division".

Cuba, pour sa part, estime que la convocation sélective au sommet de la démocratie est la preuve de la "faiblesse" et de l’isolement international des États-Unis. (Source / HispanTV)

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/279470-le-venezuela-rejette-larrogance-des-etats-unis-et-leur-sommet-pour-la-democratie

Tag(s) : #Venezuela, #USA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :