Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le Quotidien du Peuple en ligne | 07.12.2021 10h55 
 

 

Avec une large participation et un contrôle strict, la démocratie chinoise est plus étendue, plus authentique et plus efficace que la version américaine, ont déclaré de hauts responsables chinois lors de la présentation d'un livre blanc ce week-end.

Le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat -le gouvernement chinois- a publié le 4 décembre le livre blanc « Chine : une démocratie qui fonctionne », notant qu'il existe plusieurs voies vers la démocratie et qu'il existe de nombreuses manières d'y parvenir.

Lorsqu'on lui a demandé quel style de démocratie est le meilleur, chinois ou américain, Tian Peiyan, directeur adjoint du bureau de recherche politique du Comité central du Parti communiste chinois, a répondu que « la pratique est l'argument le plus convaincant ».

Selon M. Tian, dans le système démocratique américain, les politiciens sont des agents de groupes d'intérêt, plutôt que des représentants des intérêts de la majorité des électeurs et du pays. « Ces politiciens peuvent faire des promesses au hasard pour des élections, mais ils tiennent rarement leurs promesses après avoir été élus », a-t-il déclaré. « Superficiellement, ils acceptent la supervision des électeurs, mais lorsqu'ils sont élus, les électeurs n'ont d'autre choix que d'attendre les prochaines élections ».

« C'est une démocratie qui ne s'éveille que pendant le vote mais devient dormante après le vote, et c'est aussi une démocratie où les électeurs n'écoutent des slogans éblouissants que pendant l'élection mais n'ont pas leur mot à dire après », a-t-il noté, ajoutant qu'une telle démocratie n'est pas une vraie démocratie.

En revanche, la démocratie chinoise est un processus de démocratie populaire sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), a-t-il dit.

Les membres du parti et les responsables à tous les niveaux doivent accepter le processus et la supervision du PCC et du peuple dans l'exercice de leurs fonctions pour garantir que le pouvoir accordé par le peuple est toujours utilisé pour servir les intérêts du peuple. « Toute violation des disciplines et des lois du Parti doit être punie, quel que soit l'âge du contrevenant ou son statut social. Personne ne fait exception », a déclaré M. Tian.

Il a également souligné que les députés aux assemblées populaires, les organes législatifs de la Chine, sont issus du peuple et élus par le peuple. Par conséquent, ils représentent le peuple, servent le peuple et devraient être responsables du peuple, a-t-il souligné.

« Les députés gardent toujours un contact étroit avec le public, écoutant les demandes des gens, s'efforçant de résoudre leurs problèmes et faisant l'objet de leur supervision dans tous les domaines », a-t-il ajouté. « Les députés qui ne remplissent pas leurs fonctions ou qui violent les disciplines ou les lois peuvent être disqualifiés ou démis de leurs fonctions ».

Guo Zhenhua, secrétaire général adjoint du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN), la plus haute législature du pays, a de son côté souligné le comportement des politiciens américains avant et après le changement des élections en raison de l'absence de mécanisme de surveillance après leur entrée en fonction. « Mais en Chine, la Constitution et la loi électorale stipulent que les députés à l'APN et aux assemblées populaires locales doivent être supervisés par les électeurs et les unités électorales d'origine », a-t-il noté. « Les électeurs ou les unités électorales d'origine ont le droit de révoquer les représentants élus ». Depuis l'établissement de la 13e APN en 2018, un total de 10 députés ont été révoqués, a-t-il indiqué.

Selon Xu Lin, directeur du Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat, le soi-disant « Sommet pour la démocratie », qui doit se tenir jeudi et vendredi, est en fait destiné à contenir et à réprimer les pays qui ont des systèmes sociaux et des modèles de développement différents de celui des Etats-Unis ». Il estime que, dans un monde très diversifié, la démocratie se présente sous de nombreuses formes, et la Chine a toujours été réceptive à tout type de démocratie et respecte les efforts visant à explorer et à poursuivre différents modèles.

Selon le livre blanc, la Chine n'a pas dupliqué les modèles occidentaux de démocratie, mais a créé le sien, et son aspiration initiale était d'assurer le statut du peuple en tant que maître du pays.

Le livre souligne que la Chine a construit et développé une démocratie populaire dans son ensemble conformément à ses conditions nationales, notant qu'elle implique des procédures institutionnelles complètes et couvre divers domaines. La démocratie populaire globale est une combinaison de démocratie électorale et de démocratie consultative, et est appliquée à travers une combinaison d'élections, de consultations, de prise de décision, de gestion et de contrôle, a encore noté le document, ajoutant qu'elle a été pleinement testée grâce à une large participation.

(Rédacteurs :Ying Xie, Yishuang Liu)

source : http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2021/1207/c31354-9929480.html

Tag(s) : #Chine, #USA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :