Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo: Ismael Batista

La poésie du quotidien est la plus foisonnante et pourtant la plus difficile à percevoir. Il est des événements dont la grandeur est presque anonyme, banalisée par le quotidien.
À Cuba, on voit beaucoup de ce réel merveilleux, de ces événements qui, bien considérés, pourraient être décrits comme de véritables exploits totaux, mais qui, à force d'être répétés, ne nous apparaissent pas comme des privilèges
Les références sont d'autant plus valables qu'elles sont souvent citées : les écoliers en uniforme, tant dans la ville agitée que dans les champs de l'aube silencieuse ; les nouveau-nés pour lesquels aucune ressource, aucun effort n'est épargné ; les maladies éradiquées ; la tranquillité des rues...
Le droit à la vie et son respect sont au cœur du projet d'un pays qui le démontre sans cesse, dans ses efforts pour venir à bout de la pandémie sans pour autant délaisser la population vulnérable, dans les millions de Cubaines et de Cubains déjà immunisées avec nos propres vaccins ; et, surtout, dans la défense inébranlable d'un système différent, étranger à la barbarie capitaliste, au chacun pour soi, à l'absence de racines et de mémoire.
Comme le soulignait Fidel à l'aube de 1959 : « La Révolution cubaine peut se résumer à une aspiration à la justice sociale dans la liberté la plus totale et le respect le plus absolu des droits de l'Homme. »
Et l'Île a été fidèle à cette vocation rédemptrice, dans et au-delà de ses frontières, par l'exemple et l'action.
Malgré ce que la démocratie occidentale prétend ériger en modèle, et malgré sa rhétorique trompeuse et ses doubles standards, toute personne honnête ne peut nier l'impact de la solidarité cubaine sur des milliers de vies humaines dans le monde, ni la noblesse de son objectif.
Chaque jour, lorsque Cuba s'éveille, le blocus du gouvernement des États-Unis est toujours là, comme une gigantesque et atroce violation des droits de l'Homme que certains s'obstinent à ne pas reconnaître.
Le contexte est difficile et les défis sont immenses ; l’œuvre est perfectible, mais elle éclaire l'horizon d'un culte supérieur : la pleine dignité des femmes et des hommes.

source : https://fr.granma.cu/cuba/2021-12-10/cuba-les-droits-de-lhomme-et-le-culte-de-la-pleine-dignite

 
Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :