Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec la victoire cubano-angolaise à Cuito Cuanavale, le régime de l'apartheid sud-africain commença à s'effondrer. Photo : Photo du monument à Cuito Cuanavale, tirée de Flickr. 

Un océan entre les deux continents n’aurait pas pu faire que Cuba regarde avec indifférence l'injustice commise à l’encontre des peuples africains, qu’elle a toujours considérés comme des frères, pour des raisons de sang et d'humanité. Le régime de l'apartheid y était si oppressant que l’Île est allée apporter son aide dans la guerre contre l'invasion raciste.

On pourrait énoncer ainsi la vocation de Cuba : « Si tu es neutre dans des situations d'injustice, c’est que tu as choisi le camp de l'oppresseur. »

Cette exclamation était récurrente dans les propos de Desmond Tutu, fervent combattant contre l'apartheid, ecclésiastique pacifiste qui reçut en 1984 le prix Nobel de la paix. Avec sa mort ce 26 décembre, à l'âge de 90 ans, l'Afrique du Sud perd l'un de ses meilleurs fils. Son œuvre dépasse les frontières et ses prédications ont constitué un encouragement pour les peuples du continent africain.

La patrie de Nelson Mandela, qui appela Tutu « la voix des sans-voix », pleure la mort d'un homme qui se proposait de construire « une société démocratique et juste, sans divisions raciales, avec des droits civils égaux pour tous ».

Lorsque les troupes cubaines et angolaises vainquirent les forces de l'apartheid à Cuito Cuanavale – ce qui concrétisa l'indépendance de l'Angola et de la Namibie et la fin du régime en place en Afrique du Sud – fut hissé le drapeau pour lequel des hommes comme Nelson Mandela et Desmond Tutu s’étaient battus.

Après l’élection de Mandela comme premier président noir, Tutu fut chargé de présider la Commission de la vérité et de la réconciliation, un organisme essentiel pour rendre justice aux victimes du honteux système de ségrégation du pays.

« C'est un autre chapitre de deuil pour notre nation, alors que nous faisons nos adieux à une génération de Sud-Africains exceptionnels qui nous ont légué un pays libéré », a déclaré le président Cyril Ramaphosa, en annonçant le décès de Tutu, qui fut une référence mondiale de la défense des droits humains.

Lorsque les causes visent l'émancipation de peuples entiers, les hommes et les nations sont la même armée aux côtés des justes

source : https://fr.granma.cu/cuba/2021-12-27/cuba-du-cote-des-justes-contre-lapartheid-criminel

 
Tag(s) : #Cuba, #afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :