Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Silvio Rodriguez, un solide bastion de l'art où convergent nos convictions. Photo: Ricardo López Hevia

• L'apparition surprise du musicien Silvio Rodriguez, accompagné de sa fille Malva, dans le cadre du magnifique spectacle Fidel, parle, j’ai besoin de toi !, à l’occasion de l'inauguration du Centre Fidel Castro Ruz, pour réciter les vers de sa chanson emblématique Cuba va, symbolise la synthèse d'une conceptualisation justifiée des principes qui ont régi l'œuvre de sa vie d’auteur-chanteur-compositeur.
Dans les moments complexes et difficiles que nous vivons non seulement dans notre pays, mais aussi dans le monde, le fait de valider publiquement sa fidélité à l'essence de ces vers, écrits il y a précisément cinq décennies, dissipe tout doute pour ceux qui tenteraient de l'accuser d'incohérences dans l'orientation de sa pensée politique.
Apprécié par nous qui le remercions pour sa capacité de nous imprégner de la vertu qui se dégage de ses chansons, il est en même temps rejeté par ceux qui sont incapables de comprendre le message de son chant, ou plutôt parce qu'ils craignent ses idées progressistes. Quoi qu’il en soit, la présence de l’immense trovador apparaît comme le solide bastion où l'empreinte de l'art fait confluer la foi de nos convictions.
Depuis La Bayamesa, de Céspedes et Fornaris à ce jour, la liste des musiciens qui ont chanté la Patrie à partir des genres les plus divers et des points de vue les plus dissemblables pour se nicher au plus profond de l'âme cubaine est extrêmement longue. Dans le cas de Silvio, nous admirons sa maîtrise des codes rénovateurs pour aborder la poétique de l'amour dans le couple ou d'autres réalités insolites qui restent cachées au commun des mortels, mais aussi pour sa façon de traiter les chansons qui abordent des problématiques éthiques, et pour lesquelles il s'est abreuvé de cette matrice millénaire issue des racines fondatrices dans lesquelles nous trouvons le meilleur de l'espèce humaine. D'où l'impact médullaire de cette œuvre, qui s'étend de notre Île bien-aimée aux citoyens du monde qui l'ont également faite leur pour cette clameur définitive d'un avenir plein de promesses pour tous.
Ainsi, inlassablement, le troubadour légendaire, qui a chanté avec le cœur du peuple dans cette épopée révolutionnaire, arrive aujourd'hui à l'âge de 75 ans, avec la pleine certitude de se savoir admiré, aimé et respecté par ceux d'entre nous qui sont fiers de l'avoir parmi nous.

source : https://fr.granma.cu/cuba/2021-12-08/chanter-avec-le-coeur-du-peuple
Tag(s) : #Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :